Tu es entrain de mourir !

Publié le par Jésus affection

feu-artifice-bougie-divers-fumee-.jpgJe m'appelle Lina, je suis Choriste 1ère voix dans le Groupe de Gospel de notre Eglise à Bruxelles en Belgique. Je vis encore chez mes parents avec mes deux petits frères. L’un est guitariste dans le même groupe. J’ai donné ma vie à Jésus ya de cela 4 ans et me suis sentie tellement bien que j'ai su emmener avec moi des copines avec qui je faisais des choses pas bien dans le monde. J’ai connu le site vie influente par un ami de France et depuis, j'y ai trouvé de très bons enseignements qui ont fait grandir ma foi. C'est avec mon frère et de temps en temps avec ma mère que nous lisons les exhortations qui sont envoyées chaque semaine.

 

Mais depuis un moment, ma vie spirituelle a pris un coup. Je ne sais pas comment cela est arrivé mais un soir, mon frère m'a dit : « Lina, ne vois-tu pas que tu es entrain de mourir ? », « comment ça mourir ? », je lui demande. Il m’a répondu que depuis quelques temps, il a observé que ma vie spirituelle n'était plus pareille, que je ne prenais plus le même temps pour lire la Bible, ni prier, sinon en deux secondes. La phrase qui m'a perturbé est quand il m'a dit : «  j'observe seulement que tout ton ancien caractère et certains de tes anciens penchants refont surface petit à petit dans tes paroles, et tes actes ;  rien à voir avec ce que la Bible attend de toi. Je me dis que si ton passé renaît, c'est que ta vie spirituelle a des problèmes».

 

Par orgueil je lui ai répondu que je ne voyais pas de quoi il parlait, que je me sentais bien avec mon Dieu, et je suis sortie. En réalité, cette discussion m’a permise de considérer autrement la réalité de ce que je sentais depuis un moment mais que je faisais semblant d'ignorer : je n'étais plus intime avec Dieu. Il a fallu que l'amour de mon frère l'emmène à me parler pour toucher le point essentiel. J’étais entrain de mourir spirituellement.

 

Ma journée n'était plus comme je l'avais programmée. J’ai marché comme une somnambule, le regard ailleurs. J'avais honte que mon frère qui me prenait pour un modèle aie découvert mon refroidissement spirituel et aussi j'avais mal au dedans de moi parce que je ne voulais pas que ma vie spirituelle se dégrade de cette façon. J'étais triste et je ne savais pas par où commencer. Mes pensées revenaient sur ce que mon frère m'avait dit, et je voyais de plus en plus qu'il avait raison. J’ai réalisé que j'avais repris à passer plus de temps avec mes anciennes copines qui n'avaient d'autres témoignage que la musique, les petits amis, les vêtements, et parler des autres. Je ne me sentais presque plus du tout gênée en leur compagnie, même quand leur actes étaient bibliquement condamnée, cela ne me choquait pas autant qu’au début. J’avais repris à lire des livres romantiques comme toute ado. Je les empruntais chez mes camarades de classe et les remettais à la sortie. J’empruntais de plus en plus leurs ipod pour écouter les chansons qui s'y trouvaient et qui n'étaient pas chrétiennes bien sûr. J’avais aussi repris à regarder des émissions comme star académique, et même certaines séries dont le message n'est pas forcément bon pour une chrétienne. Je sautais les messages de vie influente sautais dans ma boîte email, sans lire certains, je le supprimais simplement, alors qu'avant je les attendais avec impatience. De la même manière, j'ai réalisé qu'effectivement mes œuvres spirituelles n'étaient plus les mêmes. Je ne méditais pratiquement plus. Même écouter les chansons religieuses, je n'avais presque plus envie. J'avais l'esprit sur d'autres choses inutiles et ne trouvais vraiment plus de joie dans les activités religieuses. Je me suis même surprise avoir eu des pensées pas pures du tout pour un garçon, frère d'une copine. (…). Mais là, le Saint-Esprit venait de me rappeler que rien n’est caché devant la lumière de Dieu qui m'aime et qui veut que je revienne à lui.

 

Si j'ai demandé au Pasteur Pascal que j'intervienne, ce n'est pas pour prêcher car je ne sais pas le faire. Je ne sais qu'écrire des poèmes à Jésus, et je compose des chansons. Je voudrais juste te présenter le miroir de ma vie afin que tu voies l'état de la tienne. Il est possible que tu sois dans le même état, mais que cela ne te dise encore rien. Sache que la mort spirituelle vient lentement. Il faut donc se réveiller avant qu'il ne soit trop tard. Mon frère m'avait dit que tout ce qui était mort à la conversion renaissait petit à petit dans ma vie. Il est possible que ce soit le cas chez toi. Comme moi, il faut remettre de nouveau ta vie dans les bras de Jésus, demander pardon et lui dire combien tu regrettes, et lui demander de te soutenir pour que cela n'arrive plus, une bonne fois pour toutes.

 

Ta sœur en Jésus-Christ, Lina

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> <br /> Témoignage poignant, que Dieu nous aide à nous reléver.<br /> <br /> <br /> Merci Lina pour ce partage.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> nous suivons tous notre chemin tant bien que mal, parfois nous refusons de voir clair en soi alors que nous reconnaissons notre déviation et puis un jour la lumière se fait , nous avons tous une<br /> petite lumière  au fond de nous .<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Merci pour cette "fenêtre" dans ta vie. Cela rechauffe le coeur d'entendre comment un "petit" remarque de ton frère a au des résultats extraordinaire.<br /> <br /> <br /> Et si nous serions tous obéissant comme ton frère tous les jours, comme c'est clairement dit dans la Parole (Hébreux 3:12+13) "Encouragez vous mutuellement tous les jours - AFIN QUE personne ne soit endurcie par le péché..." Nous avons tellement besoin de l'un l'autre là où nous vivons. Besoins des<br /> frères et soeurs qui peuvent nous regarder dans nos yeux, qui savent quand il y a des soucis, comme ton frère. L'internet, merveilleux outil qu'il soit, ne peut jamais remplacer cette Vie de<br /> Jésus "sur place".<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> <br /> merci pour la leçon d'humilité qui est un exemple de foi en Jésus. que le Seigneur te fortifie<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Je crois qu'avec Dieu rien n'est fait au hasard. J'ai dormi à 3h30 du matin car j'expliquais à des jeunes soeurs qu'il faut veiller mais savoir aussi que d'avance la victoire est assurée. Merci<br /> car témignage va completer notre conversation de cette nuit. Bénis soit notre Seigneur Jésus-Christ.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre