Dieu dispose tout pour toi.

Publié le par Jésus affection

 

argent-public-subvention-depense.jpg« Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. » Matthieu 7 : 11


Comme tu le sais, la Bible est appelée «  La bonne nouvelle ». ce ne sont pas les nouvelles de chaque jour au journal de 20 H, heure pendant laquelle  les informations les plus négatives, les plus effroyables, sont mises en avant pour accrocher les spectateurs. Un avion qui crache avec 128 personnes, un attentat à la bombe qui fait 30 victimes… jamais le journal de 20H n’a commencé par annoncer la naissance d’un joli bébé en Asie, ou des jumeaux quelque part dans le monde. Mais la Bible, bonne nouvelle de Dieu aux hommes par Son Messie Jésus,  est réellement une bonne nouvelle car elle vient nous rassurer que Dieu nous connaît et toujours disponible pour nous sauver, nous délivrer, nous transformer, combattre pour nous et nous apporter  notre suffisance à tous égards.

 

Elle est cette bonne nouvelle que tu attendais, alors que ton cœur est abattu depuis des mois, parce que tu ne trouve pas de solutions à ton problème. Elle est cette bonne nouvelle qui t’annonce un nouveau jour, parce que Dieu a pris la décision d’arrêter tes souffrances et d'écrire un autre scénario pour ta vie.

 

Il dispose son cœur pour t’aimer, ses oreilles pour t’écouter, et sa main pour te donner. Demande et tu recevras, cherche auprès de lui et tu trouveras, frappe et l’on t’ouvrira. Elle ne dit pas « peut-être » qu’il le fera. Comme tu le sais, il n’y a aucun doute dans ses paroles et dans ses promesses. Ce qu’il dit, il l’accomplit. Sa Parole est une évidence.

 

Comme tu le sais, les règles de ce monde sont particulières. Ce sont les personnes intelligentes, ou nées d’une famille prospère qui semblent destinées à un avenir brillant. Seuls les plus forts remportent des médailles. Les faibles, les pauvres sont laissés sur le bord du chemin. Tout est affaire de mérite.


Mais gloire soit rendue à Dieu, car tu as une valeur certaine. Le prix qui a été payé pour te délivrer, c’est le sang de son Fils Jésus. Et c’est en lui que tu es devenu important pour Dieu qui dit que tu es comme les « prunelles de ses yeux » et qui t’appelle son enfant. Cette relation t’ouvre toutes les portes de son Palais., aussi bien celles dans les cieux où Dieu règne, que celles sur la terre qu’il tient dans sa main. C’est pourquoi, décide-toi simplement à prendre possession de ce que le Seigneur est prêt à te donner. Tu es son enfant. Tu ne t’approche pas d’un Dieu trop occupé à gérer ses affaires et qui a oublié ton dossier dans le fond d’un tiroir. Il est ton Père qui t’aime et qui désire le meilleur pour toi. Il rend toute chose disponible pour toi en Jésus-Christ. "Tout" dit-il dans sa Parole : la guérison, la réussite professionnelle, le mariage, la maternité, mais aussi  les dons spirituels, la victoire sur le péché et sur les puissances sataniques…

 

 Tu te dis parfois : "Peut être que c’est la volonté de Dieu que je souffre. Je prie depuis un moment et rien ne change". N'oublie pas que tu n'es pas le premier et ni le dernier. Il y a en effet dans la Bible des hommes  qui ont fait la joie de Dieu mais qui ont malgré tout souffert dans leur chair et dans leur coeur. Sache que ni dans les ciel, ni sur la terre, rien ne pourra te séparer de l'amour que Dieu a pour toi. Il accomplit tous les projets qu'il a planifié pour toi. Crois simplement, sois pérsévérant et tu les verras s'accomplir un à un.

 

Pendant qu'il était en prison, Paul ne s'était jamais senti abandonné car il savait que toute la situation était sous contrôle divin et tournerait naturellement à son avantage. C'est la même chose pour toi. aujourd'hui confies-toi à lui et tu verras comment il viendra pour réecrire une autre page de l'histoire de ta vie. une page qui sera différente, loin de la sitaution et problèmes qui te font souffrir aujourd'hui. Dieu est fidèle et il t'aime.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article