Comme une cruche à remodeler

Publié le par Jésus affection

 

cruche

Moab était tranquille depuis sa jeunesse, Il reposait sur sa lie, Il n'était pas vidé d'un vase dans un autre, Et il n'allait pas en captivité. Aussi son goût lui est resté, Et son odeur ne s'est pas changée. (Jérémie 48:11)


Nous avons cru  en Jésus et nous avons reçu une nouvelle vie. Mais nous avions plusieurs habitudes avant de croire en Christ. Nous avions plusieurs traits de caractère et d'aspects dans notre tempérament. Ces habitudes, ces traits de caractère, et ces dispositions sont maintenant devenus des obstacles à l'expression de notre nouvelle vie. C'est pourquoi, bien souvent, ceux qui nous rencontrent ne perçoivent pas cette nouvelle vie qu’apporte le toucher de Jésus ; ils n'expérimentent pas l’esprit de Dieu en nous. Ils ne touchent que notre vieil homme. Peut-être que tu es très intelligent, mais ton intelligence n'a pas été régénérée. Peut-être es-tu très chaleureux, très ouvert, mais cette chaleur n'a pas été régénérée. Tu peux croiser quelqu’un de très doux, ou de très vif, mais sa douceur ou sa vivacité n’a pas été régénérée. Ces anciens traits de caractère empêchent les autres de toucher Jésus par nous.


Depuis le jour où nous avons été sauvés, le Christ cherche à faire deux choses en nous. D'une part, Il démolit nos vieilles habitudes, notre ancien caractère, nos anciennes dispositions, pour qu’il puisse exprimer librement sa vie à travers nous. Sinon son esprit sera « retenue » par notre vie naturelle et ne pourra pas s’exprimer. D'autre part, petit à petit le Saint-Esprit édifie en nous une nouvelle nature et un nouveau caractère, qui ont une vie nouvelle et des habitudes nouvelles. Non seulement il arrache l'ancien, mais il met aussi le nouveau en place. Il n'y a pas seulement l'œuvre négative de destruction, mais aussi l'œuvre positive de construction, de régénérescence.

 

Une fois qu’on accepte  Jésus comme sauveur et Maître de notre vie, on se rend naturellement compte que notre « propre personne » doit être complètement supprimée, pour cadrer avec l’esprit de Dieu, au travers sa parole. Pour cela, il est inutile et même nuisible d'utiliser l'énergie et la volonté humaines pour tenter de détruire notre vieille la nature, notre caractère et nos habitudes qui avaient été formés par cette même volonté humaine. « Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Éternel des armées. » (Zacharie 4 :6)

 

Dieu dispose des circonstances de façon à détruire notre ancien caractère, notre ancienne disposition et à reconstituer en nous un nouveau caractère et une nouvelle disposition. Le Seigneur crée autour de nous l'environnement nécessaire, et inconsciemment, nous sommes brisés, comme une cruche que l’on veut remodeler après l’avoir  brisé, et le Saint-Esprit s’installe en nous, de sorte que nous obtenons une disposition et un caractère qui ressemblent à Dieu. C’est ce caractère divin et ces dispositions divines qui s'exprimeront à travers nous chaque jour et qui fera que les gens voient la gloire et l’amour de Dieu se manifester en nous. Nouvelle créature… toute chose devient nouvelle.

 

Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l'extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir;  persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus; (2 Corinthiens 4:8-9)

 

Toute cruche à remodeler doit d’abord être brisée, écrasée, transformée en poussière, puis en argile.  Nous serons secoués, ébranlés, oppressés ; nous aurons parfois mal, mais un mal nécessaire, parce qua purification passe par là, afin que nous soyons séparés des imperfections et de la corruption de la vie passée. Alors gardons la vision et aspirons à cette nature qui nous rend semblable à notre Dieu.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> <br /> Seigneur merci pour ce message et les moments dans lesquels tu me fais passer pour me restaurer. c'est la preuve que tu m'aime.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Merci pour ce message que je lis dans un jour d'épreuves; Ce que je comprends, c'est que je suis une cruche en passe d'être refaite par Dieu est le potier. Ma prière Seigneur ! c'est que tu<br /> m'accorde la grâce d'être davantage modelable par toi et pour ta gloire, afin que je te représente vraiment dans toute mon existence ici bas!!! Amen !!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> nous avons trop besoin d'etre faconné par notre Seigneur ! Sans cela il nous sera difficile d'etre utile à toutes bonnes oeuvres . Considérons tout comme de la boue afin de gagner<br /> Christ à commencer par nous même . soyez benis Gloire à Jésus<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Bonjour<br /> <br /> <br /> Oui, le brisement n'est jamais agréable.... mais la reconstruction est toujours tellement belle que tout est oublié....<br /> <br /> <br /> Amaitiés<br /> <br /> <br /> Jean<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Jésus a dit : "si le grain de blé ne meurt, il demeure seul, mais s'il meurt il porte beaucoup de fruits. "Jésus a appris l'obéissance par les choses qu'Il a souffertes !" Laissons-nous<br /> modeler comme un vase d'argile entre les mains du divin Potier. Gloire à Son Nom, Il est fidèle et nous relève !<br /> <br /> <br /> Merci au responsable du site d'avir réactualiser les commentaires.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre