Comme un miroir

Publié le par Jésus affection

 

Miroir-rond-D49.jpg« Nous tous qui, le visage découvert, reflétons comme un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit. » (2 Corinthiens 3 :18)

 

La gloire de Dieu… Quel mystère. Nous la chantons, nous la désirons, mais peu ont une révélation parfaite de ce que c’est. Comment en effet la définir avec nos pauvres et imparfaits mots  d’homme ? C’est en fermant les yeux et les lèvres que j’essaie souvent de m’élever par l’Esprit, (s’oublier et oublier tout), pour appréhender la dimension de sa grandeur incomparable, son éclat immense, sa renommée, sa souveraineté, sa puissance, son amour, sa magnificence, sa douceur… bref, tout ce qui émane de Dieu est Gloire. Rien à voir avec les petites gloires qui font courir les hommes ici-bas. La gloire est un attribut spécifiquement divin ; le caractère même de Dieu, de Christ. Et pourtant, il est un mystère encore plus surprenant et grandiose. La Bible énonce clairement  que nous pouvons refléter cette gloire divine.

 

Jésus déclare qu'il est la lumière du monde (Jean 8 :12). Mais il dit aussi à tous ses disciples : « Vous êtes la lumière du monde… Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes œuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 5 :14-16)


Réalisons donc avec sérieux, que refléter Christ est une chose qui bouleverse, non seulement pour nous, mais aussi pour tous ceux que nous côtoyons. Cela signifie que comme un miroir, nous sommes dans les mains de Christ, éclairé par la splendeur de sa gloire et sur nous, comme sur miroir net et propre, son  image est reflétée.

 

Le miroir de lui-même n’a aucune lumière pour permettre le reflète d’une image. Seul dans le noir il ne sert à rien. Il ne peut émettre aucune image de lui-même. Le miroir ne possède aucune lumière en lui-même. En fait il n’est qu’un simple canal de lumière qu’il transmet, dès que celle-ci la touche. Il en est de même de la lune qui ne peut éclairer dans la nuit que grâce au soleil. En d'autres termes, nous devons être tournés vers la personne dont nous devons refléter l’image : Jésus. Nous devons apprendre à dépendre totalement de Dieu car par nous-mêmes, nous ne pouvons rien faire de bon et d'efficace.

 

Ensuite il y a l’entretien du miroir. En effet, si un miroir n'est pas entretenu, il ne pourra pas transmettre une image nette. Peu importe sa taille, l'important est qu'il soit bien entretenu. La qualité et la netteté de l’image dépend donc à la fois d’une bonne lumière et d’un bon entretien du miroir.


Alors je voudrais te poser cette question : Quel type de miroir es-tu ?, Es-tu un miroir de plus en plus efficace, communiquant la vie, et «transformé de gloire en gloire» ou un miroir flou, inefficace, sans aucune réflexion divine ?,  Es-tu une surface qui reflète avec netteté et éclat la gloire de Dieu, ou un miroir attenue cette gloire de Dieu, un miroir déformant, fêlé ou sale ?

 

Nous sommes incapables de refléter la gloire de Dieu, si nous sommes flous, sales, et donc inefficaces. Tu auras remarqué quand tu veux bien voir ton visage dans une glace, tu l’essuie minutieusement pour que ton visage s’y reflète avec fidélité. La gloire de Dieu ne peut pas se refléter fidèlement  en nous, tant que nous ne vivons pas dans sa sainteté.

 

Nous savons qu’aucune femme ne mettra un miroir inutile dans son sac pour se mirer. Elle mettre le miroir qu’elle sait à mettre de lui rendre  avec netteté l’image de son beau visage.

Soyons donc un miroir efficace réfléchissant la gloire de Christ et nous serons entre ses mains un instrument puissant de vie.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article