A qui ressemble-tu ?

Publié le par Jésus affection

tel-pere-tel-fils.jpg « En effet, ceux que Dieu a enveloppés d’avance dans son plan d’amour, il les a aussi destinés, depuis le commencement, à porter son image. Il a décidé de faire d’eux ses enfants au même titre que son Fils et de les façonner pour qu’ils lui ressemblent. » Romains 8 : 29 (Parole Vivante)

Tant de fois j’ai été émerveillée devant un bébé qui ressemble comme deux gouttes d’eau à l’un de ses parents. Il vient de naître il ne comprend pas encore ce qui se passe autour de lui. Pourtant il est l’objet d’attention de toute la famille. Tiens son nez ressemble à celui de son père disent les uns, ou encore sa bouche est comme celle de son grand père. Ce bébé qui vient de naître n’a fait aucun effort pour être doté de ses caractéristiques physiques. Il est tout simplement de la famille.

Nous aussi nous sommes de la famille de Dieu destinés à porter son image.  Bien sûr Dieu n’est pas un homme. Il est Esprit. Notre ressemblance à lui ne saurait être physique.

La Parole de Dieu déclare : « Nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit pour former un seul corps » (1Corinthiens 12 :13). Mais encore : « Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas » (Romains 8 :9).

Pour appartenir à la famille de Dieu, nous devons avoir son Esprit. Il est le gène qui permet à quiconque de  renaître avec les caractéristiques divines. C’est donc là le secret de notre ressemblance à Dieu. La loi de l’Esprit de Dieu nous affranchit de la loi du péché et de la mort. En communion avec son Esprit notre esprit est régénéré. Finit notre ancienne nature corrompue et esclave du péché. Nous sommes des hommes nouveaux à l’image de celui qui nous à créé. Cela n’est pas le fruit de nos efforts car nous sommes dotés de cette nature dès notre naissance en Jésus.

Au quotidien cette identité dont l’enfant a hérité s’exprime au travers de son caractère. Ah, c’est bien le fils de son Père. Il a hérité de ce dernier sa façon de communiquer, son talent, son amour, sa rigueur, sa paix ... Toute sa vie et toutes ses actions sont conformes à celles de son Père.

Cependant, certains ne manifestent pas le caractère du Père. Ils vivent à l’opposé de leur nature. La réponse réside dans notre communion avec le Père. Seule une véritable intimité constante avec Dieu permet à notre nouvelle nature de s’épanouir sans être étouffée. Il ne s’agit pas seulement d’écouter des prédications. Mais plutôt de marcher avec Dieu, le regard fixé sur lui ; et de l’imiter dans la mise en pratique de sa Parole.  

Quelle grâce ! Aucun effort religieux personnel ne nous confère la nature de Jésus. Tout chrétien né de nouveau est à l’image de Dieu. Ne cherchons donc pas à faire telle ou telle autre activité pour se sentir fort et véritablement chrétien. Mais plutôt agissant parce que nous le sommes déjà, conçus pour accomplir les œuvres prédestinées d’avance pour nous.

Dieu te bénisse

Lyz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> Bonjour Lyz et Merci pour cet éclaircissement fouillé.<br /> Dieu te bénisse abondamment. merc de prier pour moi afin que ressemblant au père, je sois capable de vivre sa vie en moi.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Merci Lyz pour les explications données  à la question de papys. il est vrai que moi aussi j'avais  le désir  de comprendre la véritable approche de cette réalité spirituelle. Dieu<br /> vous bénisse<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Pour ce qui est des actes, tout Chrétien a l’identité de Dieu et doit le manifester concrètement dans ses actions quotidiennes. Notre seule<br /> façon de reconnaitre un véritable Chrétien c’est par sa vie (Jean 5 : 36). L’absence de fruits dans la vie chrétienne peut être liée à trois raisons :<br /> <br /> <br /> -Soit la personne ne s’est pas encore convertie et n’a pas reçu l’identité nouvelle et cela même si elle va à l’église. Alors on ne peut pas<br /> demander à un pommier de produire des fraises.<br /> <br /> <br /> - Soit elle est ignorante. C’est malheureusement parfois le cas. Gloire soit rendue à Dieu qui nous enseigne. Dès lors que cette personne<br /> prend conscience de sa nouvelle identité, c’est avec joie qu’elle l’exprimera au quotidien conduit par l’Esprit.<br /> <br /> <br /> -Enfin il y a les enfants  qui rejettent leur identité. Leur modèle ce n’est plus le Père mais le<br /> monde, une star de cinéma ou des amis. Ils veulent agir comme eux pensant y trouver du plaisir ou de la facilité. D’où l’importance de rester en communion avec Dieu pour ne pas être séduit. Mais<br /> prenons garde parce que même les animaux ne renient pas leurs natures. On a jamais vu un aigle crée pour voler creuser le sol et se construire un terrier pour y vivre. C’est pourquoi marchons<br /> d’une manière digne de celui qui nous a appelés.<br /> <br /> <br /> Dieu te bénisses<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonjour Papys<br /> <br /> <br /> Tu as raison de souligner que nous sommes mortels et que Dieu ne l’est pas. Mais cela n’est vrai que pour notre chair. Le corps il est vrai<br /> mourra. Mais notre esprit régénéré et en connexion avec l’Esprit de Dieu qui a ressuscité  Jésus d’entre les morts ne mourra pas. Il vivra<br /> éternellement même après notre mort physique (Jn 11 : 25-26).<br /> <br /> <br /> Notre ressemblance à Dieu concerne notre esprit et pas notre corps. A la différence des inconvertis, l’Esprit de Dieu habite dans le Chrétien<br /> et lui transmet le caractère de Dieu dès la conversion: l’amour, la paix, la bonté, la puissance, la miséricorde, la sagesse… Ce n’est pas une option ou un privilège de certain parce que<br /> Dieu dit qu’il nous a appelés justement pour que nous soyons à la ressemblance de Jésus (Ro 8 : 29).<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Bonjour<br /> ressembler à Dieu est-il réellement possible, étant donné que nous sommes mortels ? pensez-vous qu'un chrétien qui ne pose pas les actes comme Dieu n'est pas véritablement enfant de Dieu ?<br /> merci<br /> <br /> <br />
Répondre