N'abandonne pas le péché

Publié le par Vie influente

J’ai abandonné la colère,… j’ai été accro à la boisson, mais là, j’ai vraiment tout laissé tomber …j’étais très jalouse, j’ai changé, j’ai abandonné ce mauvais comportement… »

 

A en croire certains chrétiens, le péché ressemblerait à un morceau de papier qu’on retrouve dans la poche de son habit ou de son sac, et qu’on se débarrasse rapidement, ou que cela ressemble  à un petit insecte nuisible qu’on peut chasser de son habit d’un coup de pichenette.  Avoir pareille vision, c’est ignorer que le péché est une infection de l’âme. Et comme pour toute maladie infectieuse, la mort n’est pas loin si on ne se prend pas à temps et que l’on ne suit pas le traitement approprié.

 

Les maladies infectieuses, dites également maladies transmissibles, diffèrent des autres affections en ce que leur naissance requiert absolument la pénétration dans l'organisme hôte d'un agent infectant vivant.

Après la phase invisible d’infection et d’incubation, la maladie virale est installée et le virus va affecter plus ou moins, et pour une durée variable, les fonctions vitales de son hôte.

Chaque agent infectant connaît bien son rôle et surtout connaît bien la partie du corps qu’il doit détruire ; c’est le cas du virus du VIH qui commence par détruire une à une les cellules anti-corps et rendre ainsi  le corps perméable à n’importe quelle maladie. La mort est inévitable si les soins ne sont pas donnés plus tôt.

 

Les virus circulent dans sang pour facilement et rapidement atteindre toutes les parties du corps. Et un corps aussi infecté, arrivé à la phase finale de la maladie infectieuse ne peut plus être « sauvé ».  On a beau suivre des chimiothérapiques ou des trithérapies, lorsque tout le corps est infecté, la fin est inévitable.

 

Le péché est une infection de l’âme. Comme toute infection, il peut être guéri facilement, lorsqu’il est découvert tôt. Le péché est une maladie spirituelle, conséquence d’une infection préalable de l’âme, à cause de l’environnement dans lequel  l’homme s’est retrouvé, ainsi que de ses pensées et de ses actes.

Cette infection se manifeste de plusieurs manières : fatigue anormale vis-à-vis de la Parole de Dieu et anorexie spirituelle. On n’a plus envie de manger du pain de vie, hypocrisie spirituelle, paralysie de la foi, organe de la marche chrétienne ; ce qui empêche le malade à se mouvoir vers le Médecin Jésus. Cécité spirituelle ; le malade ne fait plus la différence entre le bien et le mal ; il vit dans le péché sans regrets, alors qu’il se dit enfant de Dieu. Leucémie spirituelle, Cancer en phase terminale que personne ne pourra plus soigner. Le sang et tout le corps sont infectés.


Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n'y a point en lui de péché. (1 Jean 3:5)

Personne n’est capable d’abandonner le péché, parce qu’il n’est que la conséquence d’un cœur infecté par le mal. Abandonner une pratique répréhensible, (mensonge, colère) et croire qu’on est guéri, purifié, c’est ignorer qu’au-dedans, le virus qui provoqué ces comportements est toujours présent et que demain, il en créera d’autres, ainsi de suite. Voilà comment le chrétien patine et nage dans un ver d’eau depuis dix ans de vie chrétienne, sans un véritable changement. Son caractère est le même avant et avec Jésus, pour la simple raison qu’il n’est pas mort en Jésus, pour que celui-ci lui donne un cœur nouveau, un esprit nouveau, un corps immunisé au mal, au péché.

 

En effet, la solution unique est de plutôt de s’abandonner dans les mains de Jésus. L’Eternel proclame lui-même dans la Bible : «  Mais c'est moi, et moi seul, qui efface tes transgressions par égard pour moi-même, je ne tiendrai plus compte de tes péchés ». (Esaïe 43.25)

 

Nous qui étions spirituellement morts à causes de nos péchés, c’est par son sang que la vie nous est revenue, et cette vie n’a rien à voir avec l’ancienne, parce qu’en nous abandonner entre ses mains, il a détruit notre ancienne nature pécheresse, pour nous donner un corps glorieux, incorruptible.

 

La Bible affirme que c'est par la grâce que nous sommes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de nous, c'est le don de Dieu. Mais il ne suffit pas de connaître ces vérités ni même d'y croire intellectuellement, pour être sauvé. Il faut aller plus loin et confier notre vie à Jésus. Seul nous ne sommes capables de rien. La Bible dit que "Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu" (Jean 3.3). Naître de nouveau, c’est mourir d’abord et cette mort passe par la croix ave Jésus. S’abandonner entre ses mains, le suivre jusqu’à la croix pour qu’après avoir été ensevelis, nous ressuscitions avec lui dans la victoire.

 

C’est Dieu qui change les cœurs, ce n’est pas par notre volonté. Le changement par la volonté de l’homme ne fait pas long feu. Combien de décisions as-tu déjà pris depuis, sur une attitude, un comportement, un péché, mais qu’au final, tu te retrouves toujours enchaîné dedans ?

Voilà pourquoi je te nous exhorte de nous abandonner dans les mains de Jésus, le Fils de Dieu qui a paru afin de détruire les oeuvres du diable.

 

Arrête de te battre seul. Quelle que soit ton cursus spirituel, remets toi en cause et réalise l’état de ton âme et demande juste à Jésus de venir dans ton cœur, de prendre en mains ta vie et laisse le te régénérer pour que tu sois véritablement guéri, transformé.

N'abandonne pas le péché, abandonne toi à Jésus. c'est lui l'agneau de Dieu dont le sang a été versé pour purifier, et dont la mort a été la rançon payée apour nous délivrer du mal du péché.


Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. (1 Jean 1:9)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
bonsoirLe péché.... c'est terrible comme il est pernicieux, insidieux, sournois...Oui il faut s'abandonner à Jésus qui lui, va intervenir efficacement...SincèrementJean
Répondre
A
J'ai failli même pleurer en lisant le message d'aujourd'hui. Je ne sais pas comment vous dire. Cette exhortation était ma prière d'hier et des deux semaines passées. que le Seigenur entre dans la vie d'une personne qui m'est chère et pour qui je demande à Dieu de la changer, de changer son coeur. C'est un message qui m'est venu de Dieu que seul la transformation de son coeur par la présence de l'Esprit de Dieu sera la réponse à ma prière. Que seul son abandon à Jésus de toute sa vie qui sera le declenchement du miracle que j'attends. Je suis une femme presque abandonnée. Quant aux choses qui ne plaisent pas à cette personne, elle ne me dit rien mais j'ai aussi demandé au tout puissant de me transformer aussi pour me rendre une image qui lui semble belle à ses yeux.
Répondre
L
Belle description des symptômes d'une infection spirituelle. c'est tellement bien dit que je comprends mieux certains comportments lorsque le mal s'impose dans un coeur. merci pour tes images. elles sont une bénédiction pour moi, comme l'ont été les paraboles de Jésus à ses contemporains.Jésus est SeigneurLouis-Philippe.
Répondre
L
Belle description des symptômes d'une infection spirituelle. c'est tellement bien dit que je comprends mieux certains comportments lorsque le mal s'impose dans un coeur. merci pour tes images. elles sont une bénédiction pour moi, comme l'ont été les paraboles de Jésus en ses contemporains.Jésus est SeigneurLouis-Philippe.
Répondre
C
en lisant le titre ,j'ai eu très peur...puis peu à peu me suis sentie rassurée,belle exhortation ...Dieu te bénisse pleinement...Colombe777
Répondre