Quand toutes les portes se ferment devant toi

Publié le par Vie influente

"Voilà trois jours que mon maître m'a abandonné parce que j'étais malade"     (1Samuel 30:13)

 

Quand tu as fini de m’expliquer la situation, j’ai perçu un sanglot étouffé dans ta voix. Et te connaissant, je savais que tu pleurais, la situation qui prévalait se compliquait chaque  jour un peu plus, alors qu’elle est la première phase obligée d’un important projet qui concerne l’avenir de toute ta famille. Je n’ai pas essayé de te rassurer ou te consoler en ce moment là, moi-même surpris par la  tournure que prenaient les choses, mais essayant aussi de comprendre quel était le plan de Dieu pour la suite, et pourquoi il semblait ne pas valider le projet !

 

Alors  que je me remémorais encore tes paroles au téléphone et me souvenais de ta voix cassée de tristesse et d’inquiétude, le Saint-Esprit m'a fait revenir sur ce que je te disais un jour et qui fait ma force quand la terre sous mes pieds se dérobe et quand l’eau remplit la barque de ma vie. Comme toi, j'ai plus d'une fois pleuré devant le mur qui se levait devant moi et qui semblait m'empêcher d'avancer. J'ai plus d'une fois pleurer auprès du divin Père, pour essayer de comprendre pourquoi il semblait garder silence devant ma douleur, pendant que les opressions de toutes sortes et que l'ennemi détruisaient tous mes projets. Mais dans son amour, il m'a fait comprendre une chose capitale pour la suite de ma relation avec lui:

Je sais que quand Dieu est au contrôle de ma vie, les choses ne seront pas forcément comme je le souhaite, mais au moins j’ai la certitude qu’il est en train de faire quelque chose pour moi,  avec moi. Je ne sais pas quoi, mais je sais qu'il est en action, qu'au temps convenable il fera éclater sa splendeur dans  ma vie  quelle qu'a été l'épaisseur des ténèbres. Le problème n’est donc pas de savoir pourquoi il ne semble pas réagir ou ne semble pas répondre à mes prières, mais c’est de savoir plutôt où dois-je puiser la force nécessaire pour tenir ferme afin de ne pas ouvrir la porte au découragement et à la rupture de relation d’avec Dieu pendant ces moments  où les mauvaises nouvelles sont les seules informations du journal télé de ma vie. 

 

Voilà pourquoi je voudrais t’exhorter à puiser dans la Bible, les paroles de réconfort  ainsi que les expériences de certaines personnes qui sont passées à peu près dans les mêmes situations  que toi, pour continuer à regarder à Jésus et non à la tempête qui semble se lever devant toi pour te décourager.

 

As-tu déjà lu dans la Bible, l'histoire de ce jeune égyptien devenu serviteur inutile parce qu'il était malade, et que son maître amalécite avait abandonné (1Samuel 30 :13-17) ? Quand David le rencontre, loin de l'armée d'Amalek insouciante, cela fait trois jours et trois nuits qu'il erre, sans avoir rien pris. Eh bien, sa maladie le sauve de la mort, car le camp d'Amalek investi sera totalement rasé. Ainsi, ce garçon est épargné du massacre où aucun d'eux n'échappa, excepté quatre cents jeunes hommes qui montèrent sur des chameaux et s'enfuirent...

 

Tu sais, la providence divine est souvent inattendue et particulière. Elle peut prendre l'aspect d'une porte qui se ferme et nous explose en pleine figure... Ou elle se dresse comme un mur qui nous interdit l'accès : un boulot qu'on nous refuse, quelque chose de légitime dont on nous prive, un échec apparent... Mais plus tard, Dieu nous ouvre, ailleurs et au bon moment, une autre porte qui nous introduit dans ce qui est meilleur, plus grand... le plus important est de ne pas se laisser emporter par l’inquiétude du lendemain, pendant que Dieu recadre les phases de son projet nous concernant.

 

Je voudrais te dire que si tu es son enfant, le Père t'offrira toujours mille possibilités de bénédictions. Mais il peut te surprendre, car parfois ses perles les plus belles se cachent dans un écrin de souffrance. Le désert aride abrite l'oasis rafraîchissante... Dans l'œil du cyclone, se blottit la paix de son Esprit... Au sein des ténèbres les plus épaisses, il fait poindre le jour...

 

Et aujourd’hui, je sais que pour toi et ta famille, les ténèbres semblent s’épaissir plus encore, malgré tes cris à l’Eternel.

 

Je voudrais juste te dire de ne pas douter de lui, de lui faire plutôt confiance. Du mal qui fond sur toi en ce moment, Dieu en fera jaillir du bien, car c'est lui qui change les temps et les circonstances (Daniel 2.21). C’est nous qui lui avons donné nos vies, le jour de notre conversion. Nous lui avons demandé de nous conduire sur le chemin de notre vie. Etant donné qu’il connaît mieux notre vie et qu’il a nos lendemains dans ses mains, il ne peut que poser son veto là où nous nous entêtons à vouloir quelque chose qui peut perturber son plan, et nous faire attendre que le temps qu’il pense convenable arrive, pour qu’il ouvre les portes qui nous conduiront vers le bonheur que nous cherchons. Son temps et ses projets sont meilleurs pour la suite de notre vie.


Pour terminer, sache que notre foi doit être régulièrement éprouvée et démontrer qu'elle peut tenir ferme, même dans d'apparents silences de Dieu. Il ne faut pas partir du principe que le "oui" soit la seule réponse possible et obligatoire à la prière. Dans sa souveraineté, dans sa sagesse et dans son amour, Dieu peut dire "non" pour des raisons valables qui lui appartiennent.  Parfois, il les révèle, d'autres fois il les garde cachées. Elles seront mises en lumière quand nous connaîtrons comme nous avons été connus.

 

Jésus t’aime et te fortifie.

 

Pascal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> Quand les murs s'élèvent au devant de nous, c'est à ce moment que nous devons nous approcher de Dieu! Même si cela semble difficile c'est faisable!!! la bible est vrai et je crois que Dieu est<br /> capable de résoudre chaque situation difficile de nos vies! Que son nom soit glorifié et que sa volonté gouverne nos vies!!!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
C
<br /> <br /> merci, simplement merci. Les portes se ferment devant moi comme jamais cela ne s'est produit.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
BonjourC'est vrai que la providence divine est surprenante...C'est vrai que tomber sur un mur nous rapproche du maître...Puiser dans la bible, "le réconfort...."Et quel réconfort !SincèrementJean
Répondre
M
je benis le Seigneur pour ce message très inspiré par le SAINT ESPRIT. vrement que Dieu nous rende ferme et decisif dans notre marche avec lui et ce malgré les obstacles et tribulations.vrement je suis très beni ce matin ce message me fortifie pleinement.Que DIEU te benisse pasteur pascal pour ce message.frèrec karl depuis le gabon
Répondre
A
Seigneur, je presente devant toi la situation qui me pese aujourdhui, je suis tombée si pres du but, alors que je pensai gagner.. je toffre ces larmes ainsi que ces cris.. je sais que tu n'es pas sourd a mon appel.. tu es la main qui me delivre et qui m'accorde tout se dont jai besoin. je te loue dans la situation que je suis..et je veux qu'une chose.. te rester fidele, fidele a ta parole, fidele a tes promesses.. Merci pour tout ce que je continue d'apprendre au milieu de ce tourbillon..je sais que le poid des detresses n'est rien comparé a la gloire et la grace de Dieu...je veux faire ta volonté Sgr.. et en tout temps!! Je crois fermement Sgr que tu me donnes la force dont jai besoin pour surmonter les obstacles, les echecs et les tentations... je suis reconnaisante pour Patrick, ce chretien que jai rencontré aujourdhui et je dis merci pour le message de  Yves qui minvite a lire ta parole ainsi donc resté connecter a ton message, meci pour lexemple de Job..Oui, la peine et l'echec ne sont rien comparés a la force, la grace et lintercession divine qui me comble...Je prie aujourdhui pour tous ceux qui souffrent,qu'ils sachent reconnaitre l'action de Dieu dans leurs vies.
Répondre