Quand Dieu ne te laisse pas le choix

Publié le par Vie influente

 

"L'amour n'aura pas de fin." 1 Corinthiens 13 :8


Autour de toi, doivent sûrement exister des personnes qui ne doivent pas être « faciles à vivre » par moments. Que ce soit un collègue d’école ou de travail, ton épouse ou ton mari, ton enfant ou ton voisin, il y a des gens autour de nous qui te rendent « la vie chrétienne difficile », comme disent certains. En effet, les relations peuvent s’avérer parfois compliquées, et notre foi prendre un coup. Souvent on se dit que ce sont les tentations ou les épreuves. Alors on le supporte sous couvert de faire la volonté de Dieu, alors que le Seigneur t’attend sur un autre plan. Pendant que tu décides de couper le pont avec la personne, « de peur qu’elle ne te perturbe », tu penses bien faire par amour pour Dieu,  alors qu’en réalité, c’est ton amour qui est limité, incapable d’aller de ton cercle familial, amis et autres frères et sœurs  de l’assemblée, encore que là aussi, les groupuscules ne manquent pas.

La Parole de Dieu définit clairement l’amour en 1 Corinthiens 13. Elle dit que l’amour est patient et plein de bonté. Il ne cherche pas son propre intérêt. Il ne se souvient pas du mal. Et le plus important c’est que l’amour n’aura pas de fin. La Bible ne parle pas du tout de ce que tu dois ressentir. L’amour de Dieu ne consiste pas en sensations. C’est un choix, c’est une vie. Et si tu confesses au fond de ton cœur que tu as été créé à l’image de Dieu, il faut que tu saches que l’amour n’est pas un outil que tu peux prendre et déposer à volonté.  L’amour c’est toi, parce que la semence qui t’a régénéré est la Parole de Dieu. Et Dieu lui-même que tu appelles ton Père, dit de lui-même qu’il est amour, que personne ne peut se prévaloir l’avoir vu ou connu s’il ne sait pas aimer comme lui.

Personne n'a jamais vu Dieu; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous. (1 Jean 4:12 )

Jésus, nous a montré l’exemple. En effet, quand il a vu que son heure était venue de passer de ce monde au Père, et ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, mit le comble à son amour pour eux. Il se leva de table, retrouva les manches de sa chemise, prit une serviette dont il se ceignit. Ensuite il versa de l’eau alors il a prit de l’eau dans une bassine, une serviette et se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec la serviette dont il était ceint. (Jean 13.1-5)

 

Jésus sait que Judas allait le trahir, que Pierre allait le renier et que la plupart des autres disciples allaient prendre la poudre d’escampette au moment où il sera arrêté par les soldats romains. Néanmoins, il a mit le comble à son amour pour eux. Au-delà de leurs faiblesses, Jésus les a aimé jusqu’au bout.


Le jour du mariage, les mariés se déclarent fidélité et amour dans les bons comme dans les mauvais moments. Pourtant, à l’heure de l’épreuve beaucoup se trahissent, se renient ou prennent la fuite.  Et même dans les rapports humains hors mariage, les chrétiens ne sont plus fidèles à la parole de Dieu qui leur demande d’aimer sans fin, d’aimer simplement parce que qu’ils ne peuvent faire autrement, parce que l’amour est la nature de Dieu, leur nature.


Jésus connaît parfaitement les défauts et les futures fautes de ses bien-aimés. Cependant, il a décidé de les aimer au point de leur laver les pieds et de mourir sur la croix pour eux. L’amour de Jésus n’est pas conditionné par nos belles qualités. La Bible nous dit qu’il nous a aimés le premier alors que nous vivions dans la rébellion et l’idolâtrie de ce monde.


Aimer, selon Dieu, c’est avoir des sentiments de paix et projets de bonheur pour l’autre, alors même qu’il nous fait du mal.

 

Quelle vision magnifique, parce que cela ne nous laisse pas de choix. C’est ce que Dieu a fait et continue de faire pour toi. C’est ce qu’il attend de toi.


La différence entre une personne née de nouveau et celui qui se dit chrétien réside dans la façon d’aimer. L’amour impacte totalement la personne qui passe à la croix avec Jésus, car le sacrifice de Golgotha est un acte qui signe l'immense et éternel amour de Dieu, sentiment qui se repend dans tout notre être, de la même manière que le sang de Jésus s’est répandu sur toute la terre.

A ton tour d’aimer à la manière de Jésus.

 

Le Seigneur te bénisse

 

Pascal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
moi aussi j'aime aimer, mais beaucoup me mettent plus qu'à l'épreuve, et je n'y arrive pas quel défi, d'aimer ses ennemis, parceque pour moi, ça  à commencé avec mon mari et ça continue alors biensûr, j'ai avancé, mais au prix de nombreuses souffrances indicibles!......et parfois insurmontable, mais le seigneur est dans mon coeur tous les jours.
Répondre
R
Très bien...bonne journée
Répondre
J
Bonjour"J'aime aimer" !!!C'est magnifique....
Répondre
L
Notre coeur déchu, corrompu et perverti dans ses moindres recoins est incapable d'aimer. Seul l'Esprit de Dieu peut nous en rendre capables en déversant en nous l'amour de Dieu dans un coeur régénéré :-)
Répondre
M
moi c'est depuis que j'ai opté pour l'aomur de mon prochain.persecuteur ou pas. rassure toi ç'est la meilleure arme. l'autre est obligé de te trouver spécial et devenir ton ami. ça marche toujours la formule de l'amour essaye et tu verras.DIEU vous aime.
Répondre