Surtout n’abandonne pas…

Publié le par Vie influente

 

Quand  tout va mal, comme cela peut parfois t’arriver

Ou comme cela t’arrive depuis un très très long moment

Quand  la route sur laquelle tu chemines te semble trop escarpée

Et que tu ne sais plus sur quelle racine t’accrocher

Les larmes de tes yeux ne savent plus laver ta peine et ta tristesse

Quand tes poches sont vides, alors que tu es lourdement endettée

Quand tu voudrais sourire mais que tu ne sais que soupirer

Quand les soucis t’accablent, les peines et les tracas remplissent ton cœur

Mais qu’autour de toi tu sais plus trouver compréhension et soutien


Repose-toi s’il le faut, mais surtout n’abandonne pas…

C’est vrai que la vie est étrange, avec ses virages et ses lacets, ses collines et ses fossés

Et nous apprenons tous un jour, que, là où nous avons échoué,

Nous aurions pu réussir, si seulement nous avions persévéré.

Souviens-toi de tous ceux qui, dans la Bible, sont passés par les mêmes expériences. Les uns ont abandonnés, mais ceux qui ont persévéré

Ont atteint le but pour lequel ils ont été éprouvés

Alors, peut-être réussiras-tu, si tu essaies encore une fois !

Tu attends depuis des années, tu supporte depuis des mois

Mais saches que le but à atteindre est bien plus proche qu’il ne le paraît parfois

Lorsque nous sommes chancelants et fatigués, découragés et humiliés

Souvent, nous cessons de lutter alors que nous aurions pu remporter

La coupe de la victoire…

Et nous apprenons, trop tard, alors que la nuit, déjà, est tombée,

Combien près de nous, la couronne d’or s’était approchée

N’oublie pas que le succès est un échec inverse

Sache que le nuage du doute est souvent teinté d’espoir

Peut-être, après tout, es-tu sur le point de réussir ?

Peut-être que le soleil se prépare à briller dans toute sa splendeur dans ton nouveau matin ?

Alors que la victoire te semble être si loin de toi…

Continue donc à combattre, même si tu es au plus bas…

Même si tu ne sais plus ce que signifie espérer, à force d’avoir espérer

C’est dans la nuit de ta vie, quand tu marches dans le désert, que l’Eternel te révèlera ses secrets et es desseins qu’il nourrit pour toi

C’est quand tout semble aller mal, et que tu es brisée,

Que tu ne dois, surtout pas abandonner.

 

Pourquoi t'abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi?

Espère en Dieu, car je le louerai encore; Il est mon unique salut et mon Dieu (Psaumes 43:5)


Puisse l’Eternel te fortifier

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> <br /> Que la grace de Dieu et son Amour soit avec vous redacteurs de cette éxhortation.<br /> <br /> <br /> Chaque jour quand je lis votre exhortation, je me dis souvent vous avez été éclairés pour m'instruire parce que chaque jour je sens que le messae m'est toujours adressé et va droit dans mon coeur<br /> et ce dépuis le 03/06/2009 que je prie mon inscription sur ce site que je suis vraiment édifier, sincerement vous ajoutez un plus à ma connaissance spirituelle, je suis impatient quand vos<br /> messages tardent à venir et je les attends regulierement dans mes mails et j'ai eu à parcourir plus ou moins 40 numeros qui m'ont nourrit très efficacement et je commente sur celui-ci qui est le<br /> tout premier que j'aveais reçu. En tout cas que l'Eternel est grand et Puissance parceque Il n'est pas un Dieu mort mais unDieu vivant et opére des miracle dans la vie de ses enfants<br /> <br /> <br /> Que Dieu vous benisse et vous comble de ses forces necessaire pour que vous puissiez d'avantage m'instruire et je dis AMEN<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
seule est perdue la bataille qu'on abandonne !
Répondre
P
Je comprends ton souci Lilah, mais souviens-tu des disciples que Jésus avait trouvé entrain de laver leurs filets, après qu'ils n'aient rien pris de la nuit. laver les filets, c'est se résigner effectivement à cette réalité d'échec. mais un Homme est venu leur demander de refaire les  mêmes gestes qu'ils avaient faits aupravant. Jésus leur a demandé de ne pas abandonner, mais de repartir au front, avec un plus : son soutien, sa bénédiction. et nous savons ce qu'ils ont eu par la suite. En fait, on ne force pas Dieu quand il décide de temporiser à répondre à notre désir. mais on tient plutôt à montrer au malin que même quand le Maître semble "tarder" à nous répondre, notre réaction ne sera pas celle des  défaitistes mais de ceux qui continueront à le louer, à l'adorer, à proclamer qu'il est notre Dieu et que tout de nous vient de lui. cela siginfie, comme le dit le psaume 43:5, ne pas baisser le bras à faire notre part et Dieu fera la sienne. c'est lui qui nous dira effectivement de nous arrêter, s'il voudra que nous lavions nos filets et rentrer à la maison.Fraternellement dans le SeigneurPascal
Répondre
L
Hm... j'avoue que j'ai un petit problème avec cette note... Continuer, combattre, ne pas abandonner, certes mais que fait-on de la souveraineté de Dieu dans nos vies ? "C'est de par moi que cette choses a lieu" 1Roi12:24Rien n'arrive sans que Dieu ne le permette et je ne suis pas certaine que forcer les circonstances coûte que coûte en combattant, en continuant et en n'abandonnant pas par ses propres et vulnérables forces soit vraiment ce que notre Maître attend.Mais plutôt S'ABANDONNER et capituler devant Lui ! Quand plus rien ne va, la meilleure chose à faire est de loin de s'arrêter et de réfléchir : Au jour du bonheur, réjouis-toi et au jour du malheur, réfléchis nous enseignent les Proverbes... c'est dans le calme et la confiance que sera votre force, lisons-nous dans Esaïe...C'est pourquoi je trouve que cette note prend la Parole de Dieu à contre pied même si elle se veut être un encouragement... Fraternellement, en Christ :-)
Répondre
J
BonsoirOui que Dieu fasse la grâce à chacun de continuer, même si le découragement prend le dessus... La victoire est au bout du chemin...SincèrementJean
Répondre