le pyjama sous la veste ?

Publié le par Vie influente

La tempête de neige qui a fait au moins 66 morts au mois de février dans neuf Etats du centre et du nord-est des Etats-Unis a touché en particulier l'Oklahoma notre état de résidence, où des écoles et des entreprises ont dû rester fermées. Il faut dire qu’il est arrivé un jeudi, où il a fait -20° et  Martine ne supportant pas vraiment le froid, s’est décidée de s’acheter un manteau plus lourd et plus chaud contre  le froid. Quand nous sommes arrivés dans le magasin, après qu’elle ait fait son choix, elle voulut essayer le nouveau manteau… sans ôter au départ celui qu’elle portait sur elle. Malgré le chauffage du magasin, elle ne voulut point se débarrasser de cet habit qui avait chauffé son corps. Cette petite scène un peu comique jouée par mon épouse  m’a permis de comprendre, avec le soutien du Saint-Esprit, ce que Dieu veut nous enseigner, quand il nous demande de nous débarrasser d’abord de l’ancienne nature, avant de nous habiller de la nouvelle.

Colossiens 3:9-10  (…) vous étant dépouillés du vieil homme et de ses oeuvres, et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé

Nous devons nous débarrasser de la vieille nature, de la même manière que nous le faisons chaque matin, quand nous voulons sortir. Nous ne mettons pas notre beau costume ou notre belle robe sur notre pyjama. Nous quittons plutôt le pyjama pour enfiler l’habit que nous avons décidé de porter. En ce qui concerne la nature spirituelle, la Parole de Dieu nous conseille de faire mourir  le vieil homme qui était en nous. De cette façon, c’est-à-dire mort, il ne pourra plus nous exiger de lui obéir, pour nous opposer à l’Esprit de Dieu. (Colossiens 3 :5-9). Ce qui est mort n’a plus d’influence sur ce qui vit.

Il faut savoir que tout renoncement à soi-même ou ascétisme qui n’est pas fondé sur une union véritable avec Christ, qu’il soit pratiqué par les prêtres de l’Inde, les bouddhistes de Thaïlande, les moines catholiques ou les laïques protestants, est condamné à l’échec.

 

Le christianisme n’est pas une liste de renoncements ; c’est une nouvelle vie, une nouvelle vision de la vie présente, future et du monde. Ce qui m’intéressait hier n’a plus la même valeur depuis le jour où je renaissais en Jésus. Mes intérêts ne sont plus les mêmes car la vieille nature qui m’emmenait à pratiquer ces œuvres quelles qu’elles étaient, cette nature a été crucifiée, morte et donc plus à même de me pousser à assouvir les besoins inutiles de la chair. A part certaines filles qui, pour des raisons non spirituelles continuent à dormir avec des ours en peluche, il te sera difficile de trouver une jeune fille de 20 ans qui acceptera une poupée comme cadeau d’anniversaire. L’adulte ne renonce pas à jouer à cache-cache ; il dépasse simplement ce niveau, en mûrissant. En apprenant à mieux connaître Jésus, Nous perdons l’intérêt pour certaines choses. Christ apporte tellement dans notre vie qu’il ne s’y trouve plus de place pour les vieilles choses, même si autour de nous elles intéressent encore certains. Pour nous, tout ce qui importe, c’est notre vie nouvelle avec Jésus.

 

Imagine un instant combien tu aurais l’air ridicule si tu allais acheter un nouveau costume, et qu’au moment de l’essayer, comme l’a fait Martine, tu refusais d’enlever l’ancien, en insistant pour mettre le nouveau sur ce dernier ! C’est exactement ce que font de nombreux chrétiens. Ils s’efforcent de mettre le vêtement de leur nouvelle vie sur leur vieille nature, mais cela est impossible. Nous devons d’abord déposer nos péchés, pour revêtir ensuite l’homme nouveau, la sainteté de Dieu. Malheureusement dans les Assemblées se retrouvent beaucoup de chrétiens zélés et sincères, qui n’ont, malheureusement,  jamais enlevé l’ancien manteau, et qui essaient chaque jour d’enfiler le nouveau sur l’ancien. Des efforts inutiles en réalité. Le miracle de la transformation, de la délivrance commence par le renoncement de soi, l’abandon des intérêts passés. il est vrai que quand on est habitué à vivre d’une manière, le changement qu’apporte la présence de Christ, quand on ne l’a pas bien compris, est péniblement accepté, même s’ils sont rares, ceux qui avouent leur difficulté d’abandonner le monde pour suivre  Jésus.

 

Ce n’est pas ce que tu dis qui fait de toi un chrétien, c’est ta conduite, ce que les autres te voient faire. Les vêtements que tu portes indiquent d’une certaine manière le genre de personne que tu es ; même si l’habit ne fait pas le moine, il montre néanmoins si tu es négligeant ou soigneux. Il prouve que tu es un soldat ou un civil.

Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience. (Colossiens 3:12 )

 

Cette nouvelle nature que nous héritons en Jésus doit  être constamment renouvelée, au fur et à mesure que nous grandissons dans la connaissance de notre Sauveur et Seigneur. En se débarrassant de la vieille nature avec ses imperfections, le chrétien revêt la nouvelle nature avec toutes les qualités qui viennent avec elle : amour, humilité, bonté, douceur, patience, pardon. Ce sont là les vêtements dont nous devons nous parer maintenant. Et c’est ces vêtements spirituels mais visibles, que nous serons reconnus de véritables disciples de Jésus.

 

Dieu te bénisse

Dans le Seigneur Jésus,

Toni

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Tout est pour la gloire de notre Seigneur. c'est tellement vrai, ce constat de notre prédicateur de ce jour. nos églises aujourd'hui exhalent plus l'odeur de la chair (médisance, calomnie, mensonge, manque d'amour... et bien d'autres  expressions des coeurs non converties. si chcun pouvait se laisser dans le bras du Libérateur, accepter de mourrir pour renaître avec cette nouvelle nature qui reflète Christ, amour, douceur, vie de sainteté et de vérité, et toutes les qualités qu'apporte l'Esprit de Dieu dans le coeur qui ne se nourrit que de la Parole de Dieu et dont la vie est la pratique du divin enseignement.
Répondre
A
<br /> <br /> <br /> <br /> Je benis le Seigneur pour cette parole merveilleuse qui me bénis encore et encore !J e comprend maintenant comment prendre le vol avec le Seigneur pour que Sa gloire soit vue au travers de ma vie car longtemps je suis resté dans mes limites naturelles mais aujourd'hui je quitte. Je te prie de m’aider à enlever sur moi la vieille nature qui me fait faire des choses qui ne font pas plaisir. Que la gloire revienne à mon SEIGNEUR .
Répondre
S
<br /> <br /> <br /> <br /> Accepter d’abandonner tout ce qui nous est cher pour suivre Christ n’est pas facile il faut l’avouer. Mais si nous avons pris l’engagement, c’est que nous avons estimé que c’est important. L’image de la dame qui ne voulait pas lâcher son ancien manteau m’a beaucoup frappé dans la pensée spirituelle. Combien sommes-nous, nous qui faisons la même chose concernant notre vie spirituelle ? Puisse Dieu qui a inspiré ce message nous aide à partir un fois pour toutes avec lui, dans le renoncement de tout.
Répondre
O
<br /> <br /> <br /> <br /> Seigneur Jésus, gloire à Ton saint nom. Aide-moi Seigneur à cheminer selon Ta parole. Je Te rends grâce de trouver en Toi, soutien, amour, réconfort, paix du coeur, joie, mais si les choses ne sont pas définitives, c'est que mon péché est grand et quelque chose dans ma personnalité m'éloigne encore de Toi. Père, toute seule, je n'y arrive pas mais Tu as dit "fais de l'Eternel tes délices et il Te donnera ce que ton coeur désire, recommande ton sort à l'Eternel, mets en lui ta confiance, et Il agira" Psaume 37-4.5. Alors, Seigneur aide-moi à me débarrasser de toutes ces choses qui ne te glorifient pas, au nom puissant de Jésus-Christ. Soyez tous bénis. AMEN. AMEN
Répondre
C
<br /> <br /> <br /> <br /> Lorsque nous acceptons Jésus-Christ dans nos vies, nous naissons de nouveau. Et cette nouvelle naissance se résume par la pratique d'une vie spirituelle. Seigneur, nous t'en sommes infiniment reconnaissant, de cette vie divine dont tu nous fais grâce. Nous voulons la préserver et la respecter dignement tout en laissant en lest notre vie charnelle, source de nos égarements et nous voulons être rien que l'originale et non une copie de notre ego. Père, fais descendre en nous ta splendeur céleste au nom puissant de Jésus. Amen
Répondre