Garder la cicatrice

Publié le par Vie influente


Les jours se sont écoulés, et je me suis éloignée.

J’ai fermé mon cœur à ta parole

Et le monde petit à petit cultivait encore en moi sa semence

Quelle horreur !!! Moi jadis la sainte de Dieu !!!

Mon regard ne brillait plus devant ta splendeur

Et mon cœur ne battait plus pour ta parole

Je croyais vivre, mais en fait j’étais morte, loin de toi.


Dressé devant ma porte tu as frappé,

Mon ignorance et mon aveuglement l'ont gardé fermée.

Mais aujourd'hui je te confie de nouveau les clés de mon existence

Car toi seul peut combler ce vide immense

Sans toi ma vie n'était qu'une succession de jours

Qui ne valaient absolument pas le détour


Tu es l'unique personne qui peut combler mon cœur

Malgré toutes mes fautes et mes erreurs

Saint ami, à chaque seconde je sais que tu m'entoures

Je m'égare parfois, je dévie de ma voie

L'ennemi veut me faire douter de mon choix

Mais papa rien ne pourra effacer cet acte d'amour à la croix


Je suis née pécheresse, mais tu es mort pour moi,

Aujourd'hui ton sang coule au plus profond de moi

Sur ma route se dressent des obstacles

Mais avec toi, j'accomplirai des miracles

Tous les jours je veux être une chrétienne debout

Et prouver que pour moi tu es tout


Les jours se sont écoulés, et je me suis éloignée.

Mais papa comme un berger, tu es venu me chercher

Tu m'as prise à tes côtés, tu m'as relevée, tu m'as sortie de cette prison

Tu m'as guidée dans ta maison


Je voudrais encore trouver de mots saints au fond de mon cœur

Pour te chanter mon amour, te dire que tu es toujours ma passion

Alors que je cherchais en rasant les murs, tu m'as prise par la main 

Et tu m'as placée sur ton chemin.

Je voudrais te dire par ces mots

Je voudrais te dire à quel point m'est indispensable ta présence

Tu es celui qui comble mon cœur

Qui efface mais craintes et mes peurs

Tu es celui qui illumine mon visage de bonheur

Tu es celui en qui je me confie

Tu es celui à qui je remets ma vie

Je veux que ta volonté s'exerce encore dans ma vie

Je veux pour toujours rester dans tes voies

Papa je veux avoir la plus grande foi, en toi

Je sais que je te l’ai déjà dit,

C’est pourquoi je ne sais plus continuer à le proclamer

Car j’ai été infidèle, à toi le fidèle.

Mes yeux se gorgent de larmes, mais ma bouche te proclame

Car tu te manifestes en moi, car tu es mon Roi

La honte bloque mes pieds, mais toi tu es là pour m'emmener

Car en moi coule ton flot d'amour

Et cette source ne tarira jamais, cette flamme qui brûle en moi.

Je veux juste te dire que j'ai un cœur pour toi, rien que pour toi

Et ce cœur blessé de t'avoir oublié,

Voudra garder cette cicatrice, Pour que plus jamais je ne t'oublie


Ta fille qui t'aime, Lina.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
C'est vrai Lilah, c'est le même constat que j'ai fais la première fois que je me suis connectée sur ce site. les textes sont beaux, les messages bien dits, puisqu'ils me parlent directement. Une grande force semble se dégager des ces écrits et ça incite à se mirer avec humilité dans la vérité de la Parole de Dieu. Seigneur sois béni, si des coeurs sincères sont encore capables de transmettre leur amour pour toi.
Répondre
L
Je poursuis ma lecture suite au mail que j'ai envoyé, pour cette note, j'ai pu accéder aux commentaires :-) Ces témoignages me remuent jusqu'aux tripes, à quelques différences près, ces textes pourraient avoir été écrits pour moi... Voici un des rares blogs qui me touche à ce point, est-ce la sincérité, l'authenticité d'un vécu qui s'en dégagent qui me parlent de cette manière ?... Je remercie le Seigneur de pouvoir lire de tels récits :-)
Répondre
A
c'est tres beau et surtout touchant.A part le don que le Seigneur t'a donne à écrire des belles phrases à son honneur, je sens que tu es personne qui aime beaucoup Dieu malgre ce qui t'ai arrive.Jesus est vivant. sois en paix car il ne te condamne pas quand le regret dans ton coeur est sincere. soutenons mutuellement dans la priere. frere Armel
Répondre
P
« Garder la cicatrice », cette phrase m’a énormément fait du bien, car c’est l’image de quelqu’un qui ne veut effectivement plus oublier la cause de sa séparation d’avec Dieu. Alors notre Dieu est celui qui guérit les cicatrices de nos coeurs, toi tu souhaites que la cicatrice de ton cœur meurtri et blessé à cause de ton infidélité reste, afin qu’elle te rappelle ce malheureux moment, afin que plus jamais cela ne t’arrive de nouveau. Quel engagement, quelle force de foi et d’amour ! Melaine mon épouse disait hier que cela rappelle les cicatrices dans les mains et les pieds de Jésus ; c’est comme s’il a voulu garder un « souvenir » de l’œuvre expression de son amour pour nous, car en réalité, son nouveau corps glorieux du ressuscité n’avait que faire des cicatrices ! Je voudrais donc glorifier le nom de Jésus pour la vision qu’il a mise dans ton cœur, en écrivant ce poème, d’où dégouline ta tristesse, ton regret, mais ton aussi ton amour pour lui. Je crois que ton cœur est réellement sincère et je sais que le Seigneur est amour et miséricorde. Il sait voir la profondeur de ton âme et considérer cette sincérité et ton désir de n’être plus qu’à lui et à lui seul. Puisse-t-il te soutenir par son Esprit, et te donner ce que ton cœur désire : restaurer ton intimité avec lui et retrouver ses chaleureux bras d'amour dans lesquels tu te sentiras mieux que l'illusion que le monde a essayé de te donner. Dieu te bénisse Pascal
Répondre