Peur de sauter ?

Publié le par Vie influente

Mais quand il remarqua combien le vent soufflait fort, il prit peur et comme il commençait à s’enfoncer, il s’écria : « Au secours Seigneur ! » Matthieu 14 :30

 

Un enfant aura du mal à sauter la première fois du 5ème étage, malgré les paroles rassurantes de son père qui l’attendra en bas.  S’il parvient malgré tout à sauter, c’est sans conviction qu’il le fera, peut-être même par contrainte à cause de son père ; rien à voir avec la confiance à son père, parce qu’en réalité, ils ne l’ont jamais fait les deux. Mais si deux ou trois fois de suite cet enfant saute et se retrouve dans les bras de son pères sans problèmes, les prochains sauts seront accomplis avec joie et assurance, parce qu’il aura appris à avoir confiance en son Père. La foi est un risque à prendre au départ. Il ressemble à un saut dans le vide, même si ceux qui nous apportent la Parole de Dieu excellent les uns les autres à nous rassurer. La vraie assurance viendra de notre propre expérience avec Dieu. C’est ainsi que chaque jour notre foi grandira et nous apportera l’assurance que Dieu est au contrôle, même quand nous sommes dans les chaînes.

Pierre, qui a vu plus d’une fois Jésus faire des choses surnaturelles, a su avoir confiance en sa Parole et a pu marcher sur l’eau, comma jamais un homme hors Jésus parfaitement homme ne l’a fait. Mais pendant qu’il marchait sur l’eau, il commença brusquement à s’enfoncer dans l’eau pour la seule raison qu’il avait détourné son regard de Jésus pour se préoccuper de ce qu’il avait autour de lui : le vent qui commençait soufflait fort. Au départ il n’avait pas remarqué cette tempête car il avait ses yeux, ses pensées et toute son attention focalisés sur Jésus. Mais dès qu’il a détourné son regard de lui pour regarder à la réalité autour de lui, il a paniqué, il a eu peur.

 

Regarder les situations de la vie avec nos yeux humais ne peut pas permettre à notre foi de sortir vainqueur de ces problèmes. Regarder avec les yeux de la foi qui eux se focalisent totalement sur Jésus, nous permet de sauter dans le vie avec assurance que notre Dieu est au contrôle de tout et qu’il sait dans quelle situation nous nous trouvons.  Le regard posé sur les tempêtes de la vie détourne notre foi de la vérité : Jésus qui délivre. Et Pierre, comment beaucoup de chrétiens, a du coup oublié que Jésus ne fait que des choses surnaturelle, depuis qu’il est entré dans sa vie ; Pierre a oublié la pèche miraculeuses, alors qu’il n’était même pas encore disciple de Jésus. Cette connaissance devrait le rassurer. Mais puisqu’il a commencé par se détourner de Jésus, il ne pouvait que perdre pied et couler, comme le sont beaucoup de Chrétiens aujourd’hui. Ils sont sincères dans leur vie de chrétiens, mais réagissent d’une manière inversée devant les problèmes. Nous ne devons pas commencer par regarder nos problèmes mais plutôt rester fondés en Jésus, pour que quand le problème viendra, qu’il nous trouve dans de bonnes mains, et nous ne serons pas ébranlés pour cela.

 

Quand je méditais sur ce verset, cela m’a ramené à une histoire :

Ayant grandi au milieu des garçons, je sais grimper aux arbres, à la différence de certaines filles. Quand j’ai commencé à grimper aux arbres, au départ j’avais tellement peur et dès que j’arrivais à une certaine hauteur je ne pouvais plus avancer, je restais figée, comme une statue sur place. Malgré les belles mangues juteuses qui m’attendaient là haut, je ne pouvais pas y arriver par ce que j’avais peur. Et cette peur là est née du fait que je regardais en bas au lieu de regarder à ce qui m’attendait là haut.  En fait j’évaluais la distance d’une éventuelle  chute, ce qui ne pouvait que m’apporter angoisse et peur.  J’avais des vertiges, et je ne pouvais plus rien faire et même parfois pour redescendre ce n’était plus facile. Alors ceux là qui avaient l’expérience m’ont demandé de ne jamais regardé en bas, mon regard devait toujours être figé la haut et mes pensées vers ce qui m’attendait la haut. Je devais me focaliser à ce qu’il y avait en haut et non en bas.

 

Pour atteindre notre objectif avec Dieu, pour sortir vainqueur devant les problèmes et les épreuves de la vie, éclairés par l’Esprit de Dieu, nous devons puiser au—dedans de nous  les actes posés par Dieu dans notre propre vie pour que rassurés qu’il est le même, nous soyons capables de toujours avoir confiance en sa Parole, et de tenir ferme devant les problèmes. Nous devons par la suite garder notre regard fixé sur lui et de marcher au son de sa voix. Nos oreilles n’entendront plus le bruit de la tempête et elle ne nous fera plus peur. La foi est un risque à prendre le premier jour, mais quand on a la connaissance de Dieu, la foi devient un soutien dans les moments difficiles. Sais-tu que plusieurs personnes se noient non pas par ce qu’elles ne savent pas nager, mais simplement en voyant l’étendue de la mer, la peur bloque leur jambes et leurs bras, jusqu’à leur faire oublier qu’elles savent nager ? Tant qu’on se préoccupera d’avantage des circonstances, des problèmes ou encore des événements autour de nous, rien ne pourra changer, car la foi en nous perdra sa force et son efficacité.

Alors quelque soit la situation que tu vis en ce moment, sache que tant que ton regard sera fixé sur elle, rien ne changera, au contraire, tu l’amplifiera toi-même. Je te prie de prendre le risque de lever tes yeux et de regarder à Jésus, de lui remettre TOUT, seulement à lui. Quel que soit le problème, quelle soit la douleur, même si… elle est devenue insupportable, même si elle perdure, même si …, garde ton regard sur Jésus, souviens-toi qu’il avait déjà fait des merveilleuses choses dans ta vie, et sois en paix

 

Dieu te bénisse et te fortifie.     


Doris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
shalom ma soeur,ke le nom du seigneur contunie à étre glorifie, merci sa soeur de l'exhortation et de votre expérience ke vous nous partage, car la peur est clé de l'ennemi ,je demanderai à cher soeur, frére dans le seigneur ,de ne pas regarde ou contunie à crois l'homme car l'homme devant la peur tu n'aura pas lesz mots véritable pour te venir au secour, mais seul le nom de jesus ki te suavera, comme l'histoire de piérre ki croyen étre le maitre de sa peché, il à fallu un petit k'il commence à perdre le controle de son esprit, ne soit pas comme ceux ki attende seulement dvant une situation kant lorsque les choses ou la situation stabilise ,commence à benir le nom du seigneur, mais le seigneur nous recommonde on toute circonstance de lui benir , face à la mer rouge , les enfants isréalite on cesse de panique ,car dernier eux il y'avait l'arme de retombe entrée encore les mains pharaon,et devant la mer,mais soit courage ne te decourage pas meme si ,les epreuves oui la solution semble étre dur , et ke la nuit du manke de sommeil, sachez ,notre maitre n'a pas encore di son dernier.ke le seigneur fortifie te soutienne ceux ki son ou on ce moment vive la peur,ou sur les leurs chémin la nuit devient tenebreux, il di dans sa parole invoque-moi le jour de ta detresse ,je te reprendrele frére koutounda de la mission evangelique de rehoboth du senegal.
Répondre
P
Salut à tous les frères et à toutes les soeurs en Christ Jésus ! Je suis particulièrement béni ce matin juste parce que j'ai lu, que dans les problèmes que je traverse actuellement ce que je devrais faire c'est regarder au delà et non à travers. J'ai essayé de voir à travers sans succès, maintenant je vais d'abord oublier ceux-ci et regarder au dessus: chercher Dieu. Que le Seigneur vous bénisse tous, votre frère !
Répondre
V
Soyez beni frères et soeurs, ne voyons toujours pas nos problèmes comme une malédiction mais voyons les problèmes comme des épreuves que nous vivons, nous devrons demander à notre Dieu tout puissant de nous soutenir dans ces épreuves, après l'épreuve précède la gloire. Dieu t'appelle à lui, il veut te montrer que sa main n'est pas limitée, il est l'apha et l'omega et la solution à tous problèmes. Donne ta vie à Jésus et depose tous tes problèmes à ces pieds et tu verras sa gloire. Le Dieu tout puissant aime qu'on le mette au defi. Mon frère, ma soeur, si tu vis cette situation de problème expérimente Jésus et tu verras. Soyez beni
Répondre
L
Merci père pour ta parole, je fais une action ce jour, je cesse de regarder au travers de mes difficultés et je lève les yeux vers celui là qui peut me donner d'avoir la victoire. je te demande pardon pour tout le temps où je suis restée loin de toi à cause de ma situation et de mes problèmes, au lieu de te regarder toi. Je prie également pour ceux là qui donc les difficultés sont constament leur partage, afin qu'ils puissent lever les yeux et regarder celui là qui ne déçois jamais au nom de Jésus amen.
Répondre
V
Le message en clair est donc de cesser de se laisser hynoptiser par les difficultés et les problèmeset lever mes yeux au dessus de ceux-ci pour voir Jésus "qui est là, bien présent au coeur de nos vies et dans tous les "ciels" (sic) de nos orages." Comme dit un chant du Revouveau Charismatique: voilà "un bien bel idéal"! Mais enfin! tout cela ne vous paraît-il pas exiger finalement "une qualité de Foi peu ordinaire", pour ne pas dire "hors du commun"? Existe-t-il donc en ce monde un croyant qui pourra un jour se vanter de mieux faire que St Pierre qui affronta "cette fameuse tempête" alors qu'il marchait sur les eaux du lac de Galilée (Matt. 14, 22-33)? Mais qui donc parmis nous a la certitude absolue de ne jamais devoir entendre le Christ lui dire en son coeur (au cours d'une de ces tempêtes que nous réserve la vie): «HOMME DE PEU DE FOI, POURQUOI AS-TU DOUTÉ?» (Matt. 14, 31)? Et quelle sera donc, enfin, "le noyau dur" de CETTE FOI nécessaire à nos victoires sur nos problèmes? Est-ce que ce ne sera pas "CELUI (le noyau dur) DE L'HUMILITÉ" qui, tout comme St Pierre, nous fait aussi crier vers Jésus, : «SEIGNEUR, SAUVE-MOI!» (Matt..14, 30); et est-ce que ce ne sera pas finalement "CETTE HUMBLE FOI QUI SE LAISSE SAISIR LA MAIN PAR LA MAIN TENDUE DE JÉSUS-CHRIST" (Matt. 14, 31) alors qu'on a l'impression de couler à pic?<br />
Répondre