Et si tu arrêtais de te mentir ?

Publié le par Vie influente

"Jésus donc dit aux douze : Et vous ne voulez-vous pas aussi vous en aller ?" Jean 6 :67

J’aime souvent me dire et le dire aussi à ceux que j’aime, que la vie est faite des choix. On prend des décisions qui impactent une partie ou tout le reste de notre vie. Tu te retrouves au supermarché à 10 H et tu trouves plein du monde ; c’est que tous, comme toi, ont pris la même décision, pour la même heure. Pourquoi fais-tu management, alors que ton frère et ta copine fait Droit ? Pourquoi as-tu décidé un jour de passer par les eaux de baptême, alors que ton groupe du lycée est encore accroché à la bringue du samedi soir ? Regarde Noé qui choisit de construire un bateau au beau milieu des terres ; Abram qui part sans savoir où il va, ou encore Pierre qui abandonne une entreprise prospère pour suivre un jeune prédicateur qu’il ne connaissait même pas.

Les différents choix que tu prends impactent incontestablement le cours de ta vie. Le choix que tu fais a un tel impact dans la suite de ta destinée qu’il te faut être prudent, mais surtout sage quand tu prends une décision, comme celle de te marier avec une telle personne ou celle de devenir Avocate. C’est pourquoi tu dois savoir le prendre avec réalisme, loin des copies coller, loin des toute forme d’imprudence ou de négligence, loin de toute illusion, fantasme ou excès de zèle, sous couvert de la foi que Dieu te fera voir sa gloire. Cela y va de ta vie, de ton avenir.

Croire en Dieu comme le pourvoyeur de tout dans notre vie, ne doit pas être un sauf-conduit pour se laisser emporter dans des choix inconscients, car lui-même Jésus est un exemple de réalisme. Il est l’image du Dieu vivant et vrai, qui a toujours fait preuve de beaucoup de réalisme. La question qu’il a posé aux douze disciples, celle de savoir s’ils n’avaient pas eux aussi envie de s’en aller, cela peut effectivement te choquer, mais il les a mis devant une vérité absolue pour qu’ils sachent faire le choix de leur vie. Parfois certains chrétiens ont du mal avec le réalisme et préfèrent souvent un langage teinté d’une foi optimiste, fanatique qui n’a d’ailleurs pas grand-chose à voir avec la foi en la Parole de Dieu.

Comme l’a dit le Pasteur Moshé du Centre Chrétien pour la Normandie à Rouen en France, certains chrétiens mentent à eux-mêmes quant à la réalité de leur vie ; ils vivent avec un goût prononcé pour l’illusion, l’utopie et même parfois le mensonge. Qu’est-ce que c’est que le mensonge, sinon le refus de la réalité. Encore une fois, Dieu est un réaliste ; c’est à nous de nous adapter à  sa manière de fonctionner. La réalité dans la vie du chrétien n’est plus basée sur la conception du monde, mais sur la  vérité de la parole de Dieu. C’est ce que dit la Parole de Dieu qui est réel. L’homme n’est rien sans Die, Dieu est fidèle dans ses promesses, Jésus est le seul chemin du salut et  de la victoire. Voilà des choses vraies, voilà une réalité immuable.

Dieu n’est pas un optimiste, ni d’ailleurs  un pessimiste. Ces sentiments sont réservés aux êtres humains. L’optimisme, c’est une forme de foi dépravée, qui ne s’appuie sur rien de bien solide ; le pessimisme, c’est une foi pervertie qui s’appuie sur des éléments négatifs. Dieu n’est jamais positif, ni négatif, il est Dieu et sa vision des choses est toujours empreinte de réalisme, parce qu’il les maîtrise et les contrôle avec responsabilité.

Deutéronome 30:19  J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité,

Il faut donc te laisser toucher par ce réalisme divin et arrêter d’appeler ton épreuve autrement que par son nom. Oui, bien-aimé, arrête de refuser de dire ta peine sous couvert de ta foi ; sois réaliste une fois pour toutes. Le réalisme n’est certainement pas un manque de foi, bien au contraire. Mieux tu évalues avec réalisme la situation, plus tu auras de foi pour invoquer le nom de Jésus par rapport à cette situation. La foi nous a été donné pour affronter des problèmes réels, pas pour jouer aux durs. Le réalisme de Jésus a permis à tant d’hommes de foi de guérir de leurs maladies, d’être pardonnés de leur péché, délivrés de leurs démons. Pareil pour la repentance ; c’est cette période clef de notre vie, où Dieu nous permet de réaliser notre état, ou, si tu préfères, d’être réaliste sur notre état.

Si tu as refusé trop longtemps de voir la vérité en face, au nom de ta conception de la foi ; saches dire aujourd’hui les choses avec réalisme, parles à Dieu de tes échecs à répétition, de tes peurs, de tes soucis d’argent, de ton mal d’être chronique, ou encore de ta souffrance physique, psychologique, morale. Arrête de tricher avec toi-même, avec les autres et avec le Seigneur. Il te connais et veut que tu sois vrai devant lui, pour qu’il sache te trouver La solution distincte à ton problème. Dieu te bénisse.

 Pascal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Je suis très touchée par ce message qui me replace<br /> sur le droit chemin car je suis celle qui se trouve dans cette situation. Je<br /> suis étudiante non boursière alors j'en veux à mon DIEU qui n'a pas permis que<br /> je sois boursière alors qu'il ménagère la situation difficile dans laquelle se<br /> trouvent mes parents (pauvre mère ménagère, papa décédé.) Pourtant je sais que<br /> c'est lui qui est à l'origine de mes réussites antérieures et c'est cela qui<br /> m'a toujours remonté le moral sinon je l'aurais depuis longtemps abandonné. Priez<br /> pour moi pour que je réapprenne à avoir confiance en lui et à réaliser sa bonté<br /> dans ma vie
Répondre
J
Merci pour ce texte si encourageant. Je regrette d'avoir découvert ce site en retard car ces articiles me sont d'un grand intérêt. J'ai lu cert article avec beaucoup de bonheur et  il m'a fait du bien tant ma souffrance<br /> interne est grande. Il m'est arrivé d'avoir des pensées négatives sur moi-même<br /> mais il me faut redevenir si réaliste pour faire les choses si naturellement,<br /> malgré les difficultés dans lesquelles je vis actuellement. Que notre Dieu<br /> m'assiste dans les efforts que je déploie pour m'abandonner totalement entre<br /> ses mains, afin que toutes les solutions à mes problèmes (qui n'en sont pas à<br /> ses yeux) proviennent vraiment de lui et non de mon déploiement<br /> imaginatif ! Qu'à lui soit la gloire et la victoire ! Au nom de Jésus
Répondre