C'est héréditaire ?

Publié le par Vie influente


Par Pascal

Jean 6:41-42  Alors les gens se mettent à murmurer contre lui, parce qu’il a dit : C’est moi qui suis le pain descendu du ciel. Ils disent : « Voyons, on sait bien qui il est : c’estJésus, le Fils de Joseph. Nous connaissons bien son père et sa mère ! Comment peut-il prétendre maintenant qu’il est descendu du ciel ?

Pour ses contemporains, Jésus ne pouvait pas  être autre chose que ce qu’il était par sa famille, le fils du charpentier Joseph, et donc Charpentier tout court, et non pain descendu du ciel. Sa destinée, sa propre vie n’avait de sens et de réalité que liée à celle de sa famille terrestre. C’est encore la même chose, lorsque nous lisons Marc 10 :46. « Bartimée, fils de Timée »

Bartimée  "Fils de Timée", c'est ce que signifie son nom. On ne faisait référence à lui, que "via son père". D’ailleurs, on ignore son vrai nom, le sien, personnel et unique... La loi de l’hérédité est passée par là ; elle fera toujours ce même travail dans la vie de beaucoup de  personnes.

Gédéon aussi naturellement, s’était réfugié à la réalité de sa famille, quand il a répondit à l’Ange de l’Eternel : « Voici, ma famille est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père ». Juges 6 :15

Le 15 avril 2008, j’avais intitulé l’article « Yes we Can » qui est en le cri de foi d’Obama. Cette foi en Jésus qui brise les barrières et confond le verdict des hommes. Beaucoup de gens, surtout parmi les jeunes qui ont soutenu Obama, ne se rendront jamais complètement compte de ce qui est arrivé aux Etats-Unis, car pour eux ce n’est que normal. EN fait c’est un noir, dont les arrières arrières arrières parents ont été esclaves pendant des centaines d’années, qui est aujourd’hui prêt à représenter tout le peuple américain, même les arrières arrières petits fils des anciens maîtres et tortionnaires des ses ancêtres. Hérédité des hommes totalement brisée.

Aujourd’hui au nom d’une logique incompréhensible, de la science, du génétique, le chrétien  s’enferme facilement  dans l’hérédité des hommes et ne veut pas en sortir, malgré la présence de Jésus-Christ dans sa vie

Le chrétien trouve normal qu’il ait l’hypertension parce que son père en souffre, normal qu’elle ait des difficultés à concevoir parce que sa mère et sa tante sont passées par là… Dès qu’il y a un symptôme, on se rabat automatiquement sur la génétique, pour se rassurer, que l’on n’est pas le premier dans la famille.  Tout a une explication aujourd’hui, même quand on rate son bac, on s’attend que l’on le rate encore l’année suivante, parce que personne dans la famille ne l’a réussi. Pareil pour celle qui voit ses fiançailles durer 5 ans et du jour au lendemain, le fiancé va marier une autre fille. « C’est normal, il y a une malédiction dans la famille. Ma tante et ma grande sœur ont subi la même chose ». Tout cela n’est pas faux, car nous sommes liés les uns aux autres, par le sang. Mais il faut considérer la réalité d’aujourd’hui en Jésus-Christ, lui par qui nous sommes nés DE NOUVEAU, grâce au sang qu’il a versé pour nous. . « Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu ». Jean 1:12-13 

Tu as donc un choix  à faire. Sous quelle loi, sous quelle hérédité souhaites-tu vivre. L’hérédité des hommes ou celle de Dieu en Jésus-Christ, celle qui rend de ce fait nul, les conséquences de l’hérédité des hommes.

La Bible déclare : En lui nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d'après le conseil de sa volonté » Ephésiens 1:11  

Moi j'ai choisi de vivre sous cette formidable loi de la foi en Jésus-Christ, qui ne nie pas l’héritage de notre nature misérable; elle ne conteste pas tel ou tel terrain à risque; mais elle les dépasse et les rends inaptes à influencer ma vie. C’est ma foi et je la confesse pour moi et les miens, Maintenant. Et je leur dirai que s’ils abandonnent leur vie entre les mains de Dieu, et marchent sous la guidance de sa parole, ils seront les héritiers du Royaume que Dieu, a promise et donne à ceux qui l’aiment. En lui les choses et les vies changent.

Alors, aies l’assurance que ta vie est entre les mains de Jésus, car depuis que tu as confessé comme ton Sauveur, tu es lié à lui par l’alliance de son sang qu’il a versé pour toi. Et par ce sang, il te transmet toute l’hérédité du royaume de Dieu, qui vient annuler les conséquences de l’hérédité des hommes, dont la vie a été corrompu par le péché et ses conséquences. Saches que tout ce à quoi on veut te lier, te rattacher, aussi naturel et légitime que cela soit, ne pourra jamais t’interdire de vivre sous la protection et la bénédiction de ton Sauveur. C’est toujours lui qui as le dernier mot dans ta destinée ; Alors réjouis-toi en l’Eternel et vis en paix.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Pour moi j'ai coupé avec la malédiction héritée de mes ancêtres par la prière précise au nom de Jésus christ. Et je remets ma confiance en Dieu et en cette prière faite une fois pour toute chaque fois que l'ennemi veut me faire porter le chapeau de mon hérédité. Je décide aussi de ne pas recommencer les erreurs de mes pères par le pardon de mes péchés par Jésus. Je décide d'être l'être unique que DIEU VEUT QUE JE SOIS, en pardonnant à mes parents, en les honorant certes, mais en vivant ma spécificité : car je suis une nouvelle créature en Jésus Christ. Quand mes genoux me font mal alors que les genoux de mon père lui ont toujours fait mal, je refuse cette fatalité, je demande l'onction d'huile et je coupe avec l'hérédité de mon père par la prière. Jésus a porté sur la croix mes maladies, mes souffrances et mes tares génétiques. Je prends pour moi la guérison qu'il m'offre par la foi en la puissance de son nom. Mais d'abord je vais me laver à "siloé", je rends mon coeur propre devant Dieu, et je me revêts des vêtemenst de louange et d'adoration. Je le fais chaque fois que nécessaire et en sors victorieuse. C'est encore mon attitude aujourd'hui par rapport à des choses comme l'angoisse de ma mère, la médisance de ma famille, l'idolatrie de ma grand mère. Je confesse, je coupe au nom de Jésus et je marche par la foi en ma guérison totale en m'abstenant de tout ça.
Répondre
A
Merci beaucoup pour ce message rassurant. Moi aussi je<br /> choisi de vivre une vie de la foi de notre sauveur Jésus Christ. Je proviens<br /> d'une famille ou les drames ne cessent de se reproduire mais j'ai la ferme<br /> conviction que Dieu a délivré cette génération de toute force satanique!!! Je<br /> confesse la paix et le bonheur, à travers le nom de Jésus et qu'il puisse<br /> délivrer ceux qui sont encore liés, car il est venu pour nous libérer, auprès<br /> de lui nous trouvons du repos. Amen
Répondre