Que veux-tu de plus ? (son pardon est un fait)

Publié le par Vie influente



Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister ?  Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu'on te craigne. (Psaumes 130:3-4)

Bien-aimés, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance devant Dieu. (1 Jean 3:21)

Pour s’approcher de Dieu et l’adorer, il faut évidement le connaître mais aussi avoir l’assurance que l’on est accepté devant son trône. Avoir l’assurance que notre relation avec lui est « saine ». Je parle de l’assurance de ne pas avoir de problème avec Dieu, l’assurance d’avoir été pardonné de toutes les mauvaises choses qui l’ont attristé et déçu en tant que Père, et rendu furieux en tant que Créateur.

La vérité est nous avons été tous pécheurs et donc avons été naturellement privés de la gloire de Dieu, même de la possibilité de nous approcher de son trône pour l’adorer. Nous étions indésirables. Ensuite Jésus est venu. C’est lui qui a bu la coupe de la colère Dieu qui nous était réservait ; et par son sacrifice à la croix et son sang versé, nous avons été pardonnés, renouvelés et réconciliés avec Dieu et donc autorisés à nouveau à nous approcher de son trône pour participer à la louange et à l’adoration que lèvent vers lui ceux qui lui appartiennent.

Alors ce qui est important aujourd’hui, c’est réaliser qu’il n’était jamais dans l’intention de Dieu que l’assurance du pardon vienne de nos sentiments. Cela n’a rien à voir avec les sentiments car à un moment donné, tu peux  te sentir pardonné, mais un peu plus tard, tu peux te sentir plus coupable qu’avant.

Dieu veut que nous SACHIONS que nous sommes  REELLEMENT pardonnés. Il a ainsi fondé l’assurance du pardon sur le fait le plus digne de foi au monde : Sa propre parole. La seule chose qui t’est demandé, c’est croire que ce qu’il a dit, c’est la vérité. Sa parole, la Bible, dit que nous confessons nos péchés, il nous les pardonne (1 Jean 1:9)

Dieu n’a pas archivé tes péchés comme au tribunal ou dans un disque dur. Il a dit que si tu es sincère dans ta repentance, il pardonnes et oublies totalement tes péchés.  il renouvelle tout dans ta relation avec lui. Tu dois savoir et accepter cela. Alors aujourd’hui, pour que ton adoration ne soit pas interférée par l’esprit de culpabilité et d’indignité, tu dois croire que tu es pardonné, que tu le sentes ou non. C’est important, car Dieu  a dit qu’Il t’a réellement et véritablement pardonné ; et sa Parole est  sacrée. «  Lorsque Dieu fit la promesse à Abraham, ne pouvant jurer par un plus grand que lui, il jura par lui-même » (Hébreux 6 :13)

Voilà pourquoi le rétrograde repentant peut savoir qu’il est pardonné en s’appuyant sur l’autorité le plus sûre qui soit : la parole du Dieu vivant. Le fait de rétrograder n’est pas un péché qui puisse être pardonné. Pour celui qui a rétrogradé (existe-t-il un chrétien qui ne l’ait pas fait dans une certaine mesure ?), cette attitude est tout à fait compréhensible. Nous ressentons notre propre indignité et notre faillite totales d’une manière si intense qu’il nous faut une véritable assurance que nos fautes sont pardonnées et oubliées. Mais en réalité cette attitude n’est pas raisonnable. Si Dieu a pardonné, pourquoi devrais-tu accepter d’être tourmenté par des sentiments de culpabilité ?

Ta foi doit aujourd’hui s’approprier de fait le pardon de Dieu, parce que Lui a dit qu'il t'a pardonné, tu dois vivre ce pardon dans ta vie de tout jour, surtout quand tu t'approche de lui. Tu ne dois plus penser au passé sauf pour y voir un avertissement salutaire afin de ne plus s’égarer loin de notre Dieu. Comme le déclare la Parole de Dieu, si ton coeur ne te condamne pas, ce n'est pas toi-même qui va te condamner  de nouveau,  et laisser ainsi l'ennemi  implanter en doute en toi.

Alors avec cette nouvelle assurance, Lèves-toi et apportes tes offrandes d’adorations et de louanges à celui qui en est digne ; lèves tes mains vers lui, Le Grand,  dont les actes dans ta vie sont aussi grands et l’amour infini, se répandant chaque jour dans ta vie comme une rivière inondant les plantes de la vallées.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bonjour Roland,<br /> La<br /> Bible dit dans Colossiens 3:13 Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre<br /> de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné,<br /> pardonnez-vous aussi.<br /> Dans les relations  avec le prochain, il y a quelque fois des<br /> malentendus ou des actes pour lesquels nous devons demander pardon, et d’autres<br /> pour lesquels nous devons pardonner notre prochain. La Bible ne dit pas qu’il n’y<br /> aura jamais de problèmes entres chrétiens, mais la Bible nous apprend quelque<br /> chose de merveilleux : apprendre à pardonner comme Dieu lui-même nous a<br /> pardonné nos propres fautes à lui, notre Créateur. Il a tout oublié et a renouvelé<br /> notre alliance avec lui.<br /> Quand on est Chrétien, on doit le savoir et le<br /> vivre dans ses actes. Reconnaître ses fautes, s’humilier (se faire petit) pour<br /> demander pardon. A l’inverse, oublier ce que l’autre t’a fait, quelques soient<br /> les blessures du cœur, pour pardonner simplement, en lui témoignant encore de<br /> tout ton amour. Voilà entre autres ce qui fait des chrétiens, des croyants  en Dieu très différents<br /> Ce n’est qu’ainsi que le Père<br /> nous pardonnera nos propres fautes. Matthieu<br /> 6:14-15  Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste<br /> vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne<br /> vous pardonnera pas non plus vos offenses.<br /> Savoir demander pardon mais aussi savoir pardonner<br /> est une grande qualité spirituelle. Que nous ayons tort ou pas, désirer avant<br /> tout la paix est un signe de l’amour de Dieu en nous.<br /> Malheureusement, ce n’est pas souvent le cas. En<br /> fait, c’est l’orgueil qui empêche le pardon mutuel. On se dit que l’autre en<br /> profitera pour détruire notre dignité auprès des autres par rapport à ce que je<br /> lui dirai, parce que c’est très grave ce que j’ai fait. Alors on se dit, mieux<br /> vaut que je le dise directement à Dieu. Mais quelles sont les réelles<br /> motivations qui t’empêchent d’aller voir ton frère et de tout lui raconter ?<br /> Le désir de garder intact sa « dignité ». Or nous savons bien que<br /> Dieu résiste à ceux qui réagisse ainsi, les orgueilleux. La Bible nous le confirme en 1 Pierre 5:5 «….. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu<br /> résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. » <br /> Alors si quelqu’un te répond comme il l’a fait, c’est<br /> aussi pour lui une manière de garder la main mise sur la situation car en<br /> chrétien, il devrait  connaître ce verset<br /> qui dit que l’on se pardonne d’abord mutuellement avant que Dieu nous pardonne.<br /> Il doit donc accepter ton regret et te pardonner pour que Dieu lui pardonne ses<br /> propres fautes. Maintenant s’il ne veut rien savoir et que toi tu es sincère<br /> dans ton cœur, présente toi devant ton Dieu, parles-lui de la situation,<br /> demande-lui pardon et dis-lui combien tu aimes le frère ou la sœur que tu as<br /> offensé, prie pour une paix réelle dans son cœur et toi, restes dans la paix<br /> que Dieu t’a pardonné. <br /> Dieu te bénisse
Répondre
R
mais Pasteur que pensez vous d'une personne qui demande pardon a son<br /> frére et se dernier lui dit c'est pas moi de te pardonné mais plutot<br /> Dieu epourtant la bible dit il faut d'abord pardonné ton prochain avant<br /> de demandé pardon a Dieu ou encore reconcilier a ton Dieu. est ce<br /> pssible de demander pardon directement a Dieu sans pour autant demandé<br /> a son prochain?
Répondre