Quand Jésus finit avec toi

Publié le par Victoire, Cathy, Francy (Sénégal)

ar j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. (Romains 8 :38-39)

Pourquoi t'abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi? Espère en Dieu, car je le louerai encore; Il est mon salut et mon Dieu. (Psaumes 42:5)

Bonjour Peuple de Dieu. Notre joie est grande de partager avec vous le thème d'aujourd'hui. Malgré le titre, nous savons que le message a une grande profondeur que nous aimerons vous partager. Notre Dieu est merveilleux et Jésus est incomparable. Voilà le sens de ce titre.

Quand nous lisons ces versets, nous voyons combien Dieu nous aime et combien il est incontournable. oui frère, et toi bienaimée, Dieu t'aime et il a un plan unique pour toi. Même avant que tu naisses, il veille sur toi. Il a déjà préparé des projets merveilleux pour toi, plusieurs fois, il a tenté de t'appeler á lui  mais tu n'y faisais pas attention. Jamais il n'a abandonné sur toi, et jamais il le fera.
Qui peut faire comme lui ? Qui peut être aussi fidèle et t'aimer comme il fait. Tu as cru qu'autour de toi tu pouvais trouver solution à tes problèmes, tu t'es rebellé une fois, deux fois de Dieu et tu es partie, malheureusement tu as plus perdu que gagner. Alors tu es revenu et tu as trouvé Dieu au même endroit que tu l'as oublié. Lui t'attendait et a ouvert ses bras, son cœur et sa maison.

Tu regardais ta vie, ton corps, ta famille, tes relations, ta beauté, ton intelligence ou ta force comme uniques. Les problèmes qui arrivent chez les autres ne te préoccupent pas trop, parce que tu te croyais préservé de tout cela. Cela t'a conduit à banaliser ta relation avec Dieu et tu  t'es dit : à quoi sert de prier, de le louer, si tout allait si bien dans ta vie. Puis un jour, tu es arrivé à découvrir que rie n'était si stable dans ta vie, que tout s'écroulait autant que chez les autres, et que tu te retrouvais seul, ton entourage ayant pris le large. Seul ? non, car celui que tu as zappé quand tout allait bien, celui que tu disais être un « has been », dépassé, Jésus, c'était le seul à te regarder comme avant, à ne pas changer dans son amour pour toi. Tu ne comprends pas comment il peut arriver à tenir aussi ferme dans ses promesses concernant ses actions dans ta vie.

Tu t'accroches alors à lui en te disant qu'au moins auprès de lui, tu trouveras le bonheur et la joie que tu n'as pas pu réellement avoir de l'autre côté. Tu t'investis dans le service de Dieu comme personne. On te voit partout où l'on chante ses louanges. Tu te dis que de là-haut, il doit sûrement être content de toi, de ce que tu fais «  pour lui ». Et au fond de ton cœur, tu attends impatiemment l'accomplissement de sa parole dans ta vie comme une récompense méritée. Mais les jours passent,  les mois, les années peut-être. Tu ne perçois pas vraiment le bout du tunnel, au contraire, tout semble « se corser » davantage depuis  que tu as décidé de le suivre. Tu te poses la question de savoir si tu ne t'es pas trompé de chemin, si tu n'as pas misé sur le mauvais cheval, en laissant Jésus conduire tes destinées. Mais alors que tu t'apprêtes à chercher ailleurs, au moment où tu penses qu'il vaudrait mieux te trouver un pneu de secours, Jésus se présente devant toi dans toute sa gloire et dans tout son amour. Il fait briller ton visage de sa lumière unique et t'apporte de l'eau d'une fraîcheur particulière qui rafraîchit ton cœur. Il t'apporte une paix que seule lui est capable de donner. Tu as même honte, quand tu penses à tous les coups bas que tu lui as portés dans ta relation avec lui, et que lui n'a jamais pris en compte. Il est reste égal à lui-même, sans orgueil. Tu ne sais plus par quel bout le prendre, ou plutôt, comment le noyer, comme un chien que l'on veut se débarrasser. Mais tu découvres qu'il a fini avec toi, comme disent nos frères Ivoiriens. Non pas qu'il a terminé de travailler dans ta vie, mais qu'il te fait  simplement comprendre qu'il est incontournable. Quoi que tu fasse, où que tu ailles, quoi que tu veuilles : il est ta solution.

Et quand quelqu'un arrive à te « clouer  le bec », quand quelqu'un se retrouve plus fort que toi, quand une personne devient le centre de ta vie, il ne te reste qu'une chose : établir une relation intime avec lui  en acceptant sa présence. Il a dit que tu as du prix à ses yeux. Même quand par ignorance ou imprudence tu prends le chemin opposé au sien, sa nature ne lui permet pas de te haïr. Son amour reste intact dans son cœur, pour toi, rien que pour toi.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Dieu est immense et que dès qu'on se penche sur sa personne, on est vite impressionné. On a la bouche fermée, on n'a plus à dire, si ce n'est que l'adorer. Plusieurs dizaines de noms lui sont attribués – Dieu de force, de puissance, des armées, celui qui est, le Créateur, le Seigneur, parfois de façon descriptive par son action, le lion, l'aigle, l'agneau, la poule. Plusieurs dizaines de qualités lui sont attribuées : il est tout puissant, il est impassible, il est amour, autonome, éternel, etc. Dès qu'on plonge son regard dans la personne de Dieu, on est émerveillé. Et pourtant, cela pourrait être fastidieux d'énumérer les qualités de notre Dieu, sans réaliser la différence que Dieu fait dans une vie. Dans le Psaumes 139, David associe ces qualités divines à sa vie personnelle. Dieu n'est pas une série de faits. Il est une personne qui cherche la communion avec ses enfants. Qui se révèle à ses enfants

 

Dieu te sonde et te connais. Il sait quand tu t'assieds et quand tu te lèves. Il pénètre toutes tes voies. Même tes cheveux sont tous comptés.  Car tu as été fait à son image. En lui, tu as la vie, le mouvement et l'être. Car tu es de sa race. Il te connaissait avant que qu'il t'ait formé dans le ventre de ta mère. Il t'a choisi depuis la fondation du monde. Quand tu n'étais qu'une masse informe, ses yeux te voyaient, et sur son livre étaient tous inscrits les jours  qui t'étaient destinés. Il a déterminé l'heure exacte de ta naissance  et où tu allais vivre. Il t'a tissé dans le ventre de ta mère et t'y a fait sortir le jour qu'il a voulu que tu naisses.  Pour lui, tu es une merveilleuse créature. Il n'est pas un Dieu distant ou tyrannique, mais il est la parfaite expression de l'amour. Et c'est son désir de te témoigner son amour pour toi, parce que simplement tu es son enfant et qu'il est ton Père. Il t'offre plus que ton père terrestre le pourrait.  Car il est le père parfait. Tout don parfait vient de sa main. Car il est celui qui pourvoit à tous tes besoins. Ses projets pour ton futur sont toujours  remplis de paix et d'espérance et non de malheur. Parce qu'il t'aime d'un amour éternel.

 
Ses pensées à ton égard sont plus nombreuses que les grains de sable. Et il a pour toi des transports d'allégresse et de joie immense. Il ne cessera jamais de te faire du bien. Car tu lui appartiens. Il prendra plaisir à te faire du bien de tout son coeur et de toute son âme. Et il t'annoncera de grandes choses, des choses cachées que tu ne connais pas. Si tu le cherches de tout ton coeur, tu le trouveras. Fais de lui les délices de ton cœur et il te donnera ce que ton cœur désire. Car c'est lui qui produit en toi le vouloir et le faire. Je suis capable de faire pour toi plus de ce que tu peux imaginer. Car il est ton plus grand consolateur. Il est aussi le Père qui te console dans tes chagrins. Quand tu as le coeur brisé, il est près de toi. Comme un berger qui porte les agneaux dans ses bras,
il t'a porté près de son cœur. Un jour, il essuiera toute larme de tes yeux,
et il n'aura plus de douleur dans ta vie. Il ton Père, et il t'aime de la même façon
qu'il aime son Fils Jésus. Car par Jésus, l'amour que Dieu a pour toi est montré. Il est le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne. Il est venu pour te montrer que Dieu est pour toi, et non contre toi, et te dire qu'il ne compte pas tes péchés. Jésus est mort afin que tu sois réconcilié avec Dieu. Sa mort a été l'expression de son amour pour toi.
 
Il t'a donné ce qui est de plus précieux, sa vie, pour lui pour gagner ton amour. Si tu reçois le don de son Fils, Jésus, tu reçois le créateur. Et plus rien ne te séparera de son amour.  Dieu t'aime car en Jésus, tu es devenu son fils, tu es devenue sa fille bien-aimée.
 
Quand Jésus fini avec toi, tu ne peux que le louer, l'adorer, lui apporter tes offrandes de reconnaissance de ce qu'il est pour toi, de ce qu'il a fait et continue de faire pour toi, pour les combats visibles et invisibles qu'il a combattu pour toi, pour son amour jamais varié et toujours renouvelé à chaque instant.
Que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu'étant enracinés et fondés dans l'amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu. (Ephésiens 3 :17-19)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article