Courir vers Dieu

Publié le par Vie influente

Lecture Biblique: 2 Samuel 11:1-5, 2 Samuel 12:1-13

C'est merveilleux de savoir que nous avons été libérés de la loi du péché et de la mort. Il est glorieux de savoir que vous n'avez plus jamais besoin de vous soumettre à l'esclavage du péché. Mais que faire si, en dépit de ces merveilleuses et glorieuses vérités, vous manquez encore le but? Que faites-vous lorsque vous trébuchez et vous tombez dans le péché?

Courez vers votre Père et repentez-vous!

Cela a l'air simple. Mais la plupart du temps, nous faisons souvent l'exact opposé. Plutôt que de courir vers Dieu, nous laissons la peur et la culpabilité nous éloigner de plus en plus de Lui. Nous commençons à penser: j'ai manqué le but. Je peux tout aussi bien oublier tout le reste et vivre comme le diable.

Ne faites pas cette erreur. Ne laissez pas Satan vous parler et vous conduire dans le péché dans un domaine de votre vie, simplement parce que vous avez raté dans un autre domaine. Lorsque vous quittez le droit chemin, et vous vous éloignez de Dieu, confessez votre péché et revenez immédiatement.

Lorsque vous commettez une erreur, lorsque vous manquez le but, rappelez-vous, vous avez un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le Juste (1 Jean 2:1). Courez vers lui! Il sait bien ce que vous traversez. Vous n'avez pas besoin d'avoir peur. Il ne vous a pas déchiré en pièces à cause des péchés que vous aviez commis avant de l'avoir reçu comme Seigneur de votre vie, n'est-ce pas? Ne pensez-vous donc pas qu'Il est encore plus miséricordieux et compatissant, maintenant que vous êtes à Lui? Surtout maintenant que vous Le cherchez, et que votre coeur est à Lui?

Ne courez pas loin de Dieu, courez vers lui. Recevez Son pardon. Recevez Sa purification. Peu importe le péché que vous avez commis, Il est désireux de vous pardonner et de vous purifier de toute injustice.

Publié dans MEDITATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Merci pour cette méditation. c'est très important pour nous les jeunes
Répondre